Visages, Villages, tendrement émouvant


Rosalie a une idée et quelle idée superbe!

Celle de réunir Agnès et J.R dans un road movie tendre et émouvant.

Ce film fait du bien. C'est une grande pause d'amour.

Ça commence en douceur, comme une BD aux couleurs pastel.

Nos personnages apparaissent et les images portent la narration,

transportent le spectateur dans nos campagnes et nos villes à la rencontre de nous-mêmes.


Quand la ville croise la campagne

Agnès est cinéaste, elle aime la campagne et retourne sur des lieux hantés par le souvenir

de ses escapades passées.

J.R est citadin, ses immenses images éclaboussent les villes.

Lui est alerte et bondissant, elle marche à pas comptés, canne à la main.

Il a trente-trois ans, elle en a quatre-vingt huit.

La plupart du temps bras dessus bras dessous, ils sillonnent les paysages.

Leurs points communs

La passion et le questionnement sur les images les réunissent.

La rencontre de l'autre et rien d'autre les animent.

Le camion magique

Dans un gros camion en forme d'appareil photo, nos deux complices

parcourent les villages, du pays de la mine au port du Havre,

ils capturent via l'obturateur l'essence de notre humanité.

Au hasard des routes:

"Le hasard a toujours été le meilleur de mes assistants" dit Agnès.

J.R. se laisse porter par ses envies.

Ensemble, Ils rendent hommage aux inconnus de nos campagnes.

Nous vivons une époque où ce sont les stars qui occupent le devant

de la scène, où le sensationnel fait recette.

Ce film est la revanche du quotidien et redonne les lettres

de noblesse aux "petites gens", comme vous et moi.

Les maisons de mineurs se couvrent de leurs photos et c'est la rédemption,

la reconnaissance de ce qu'ils furent.

Des témoignages de vie

Chaque visage a une histoire, chaque histoire contient une vie

Un homme nous dit à la veille de sa retraite:

"J'ai l'impression d'être au bord d'une falaise et demain je saute!"

Vertige d'une vie qui change et bascule dans l'inconnu.

Un autre tout aussi attachant au visage ridé à l'extrême

reçoit une retraite minuscule.

Et pourtant il tient le monde entre ses mains.

"Ma mère la lune m'a donné sa fraîcheur, le soleil sa chaleur et l'Univers

le lieu où j'habite".

Une leçon de vie!

Agnès a parfois bien du mal à suivre la fougueuse jeunesse de J.R

"J'ai mal aux escaliers" dit-elle en peinant pour atteindre le sommet

du réservoir orné de poissons gigantesques.

Des scènes à la Tati

Le facteur de ce petit village jamais achevé pourrait bien jouer une scène

de "Jour de fête" en faisant tournoyer sa sacoche en s'écriant:

"Hélicoptère"*!

Il tend une lettre... un gros N à une femme accoudée à la fenêtre

d'une maison.

Des moments d'émotion

Au cimetière où reposent Henri Cartier Bresson* et sa femme,

Martine Franck* tous deux excellents photographes, amis d'Agnès.

Agnès raconte :

Le rendez-vous manqué avec Jean-Luc Godart et ses larmes à peine

retenues, veuve de Jacques Demy.

Priorité à la parole des femmes

Au Havre, la parole est donnée en priorité aux femmes

Trois épouses totem volent la vedette à leurs maris dockers.

Ancrées à la place du cœur, elles s'envolent, insérées dans un empilement

de caissons.

Peur de la mort Agnès?

Allons donc, "Pas du tout, j'y pense souvent." dit-elle

"Mais au dernier moment..."

Moment frissons

Agnès chante divinement bien: Le petit bal perdu.

Elle procure ce petit frisson qui court et s'attarde sur la peau.

Voici la chanson interprétée par Bourvil, un grand classique.


Dans le diaporama tu trouveras quelques images du film.

J'ai bien failli les prendre toutes!

L'homme en rouge, c'est Matthieu Chedid qui s'est surpassé

pour concocter la musique.

Tu montes à bord?

Tu : est employé volontairement.

" Je dis tu à tous ceux que j'aime " Jacques Prévert


* hélicoptère: dit le facteur dans le film "Jour de fête" de Jacques Tati

en faisant tournant sa sacoche autour de sa taille.

* Henri Cartier Bresson: Célèbre photographe du vingtième siècle, co-fondateur

de l'agence Magnum.

* Sa femme Martine Franck: Photographe belge de talent.

Merci pour le partage de cet article du blog acoupdelles concocté avec Amour.

Pour partager, aimer, commenter, c'est le bouton rose à droite

Pour recevoir dans votre boîte mail les articles du blog et la news qui réfléchit notre vie

L'abonnement : c'est le bouton rose à gauche qui mène à votre cadeau

À bientôt

Clem

#visages #villages #émotion #photographe #images #campagne #facteur #mineurs #dockers

© 2016 by acoupdelles. crée joyeusement avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc