Mathieu et Jeanne, la vie rêvée de Barbara


Barbara de Mathieu Amalric avec le réalisateur et Jeanne Balibar.

J'avoue, j'hésitais à aller voir ce film.

Les chansons de Barbara me font toujours pleurer.

Je l'ai vu pour vous et je ne l'ai pas regretté.

En intro et pour accompagner notre lecture, une vidéo chantée par l'artiste aussi sobre en images que le film en foisonne.


Mathieu* Amalric produit un long métrage en touches impressionnistes et ça ma va bien.

J'ai aimé ce film qui submerge le spectateur d'émotions et ne lui laisse pas un instant de répit.

Parfois les allers retours Intérieur - Extérieur incessants risque de

nous perdre dans les méandres de la "vie d'Artistes", alors lâchons

prise et laissons notre cœur nous guider.

Jeanne*, comme Barbara est généreuse et engagée dans

la vie comme à l'écran.

Née en 1968 - la belle année - la comédienne et chanteuse

soutient la cause des immigrés, des sans papier.

Aurore Clément est la maman de Jeanne-Barbara et

Lisa Ray-Jacobs est l'agent de Barbara-Jeanne

Les images sont de Christophe Beaucarne.


Barbara: un vrai-faux biopic

Mathieu tourne un film en devenir d'une vie en construction.

Il raconte la chanteuse et la femme avec tant de force que

Jeanne finit par y croire et habite pleinement son rôle jusqu'à s'y confondre.

Chaque scène mouvante et émouvante présente le kaléidoscope

d'une femme au nombre de facettes infini.

Jeanne est Barbara, la femme, la chanteuse.

Jeanne est elle-même femme et chanteuse également.

Les gestes sont justes:

le tricot de Barbara-Jeanne en voiture,

la main passée tendrement dans les cheveux de son talentueux accordéoniste, son "accès soir".

Ce film nous embarque dans les mystères de la musique:

les soupirs, les échos, le murmure, le silence.

Toute la symphonie du monde chanté de Barbara est sur l'écran.

Barbara: sa bio

Née en juin 1930, Monique Andrée Serf ne s'appelle pas encore

Barbara.

Une fille qui s'accroche

Le chant, c'est sa passion.

Des cours de chants à mannequin en passant par plongeuse

(en bacs), elle démarre sa vie autonome et musicale.

Elle s'installe à vingt ans en Belgique où elle rencontre artistes

et peintres qui l'enrichissent et l'encouragent.

En blanc et noir

Barbara se lance et ouvre son propre cabaret "Le cheval blanc".

C'est là que "La dame en noir" voit le jour et construit son personnage.

En route vers le succès

Elle commence par interpréter les grands: Brassens, Ferré, Moustaki

avec ce dernier, elle chantera "La grande dame brune".

Mal de vivre et passion au cœur

Au cours de sa retraite en Seine et Marne, elle écrit et prépare son

retour sur scène.

En 1981, année mythique* , elle crée un spectacle historique sur

la scène de Pantin.


Généreuse et combattante:

Sa plus belle histoire d'amour, c'est NOUS!

En 1987, elle est une des premières à s'engager dans la lutte contre le SIDA.

"Sid'amour à mort" est créé et elle distribue des préservatifs à la fin de ses concerts.

Elle est proche des malades qu'elle visite régulièrement et qui peuvent la contacter à son domicile où elle a fait installer une ligne spéciale.

L'Intolérance lui est insupportable, nul doute qu'elle ferait entendre

fréquemment sa voix de nos jours!

Dans un souffle, un adieu

Après la scène du théâtre Mogador, elle fait ses adieux en 1993

au Théâtre du Châtelet.

En 1997 elle est hospitalisée et décède d'une pneumonie.

Adieu, la magnifique grande dame brune!

Barbara repose au cimetière parisien de Bagneux.

Cette année, nous célébrons le vingtième anniversaire de sa disparition.

Pour la retrouver, ne manque pas l'expo à "Philharmonie de Paris"

à la Cité de la musique au parc de La Villette.

L'accès au site est direct en cliquant sur l'image ci-dessus.

*Mathieu Amalric: un peu de sa bio

Barbara est son septième film de réalisateur.

Comédien éclectique, il démarre sa carrière en 1984.

Entre autres: La sentinelle, Michou d'Auber...

Il joue dans des films pour la télévision, fait du doublage comme dans

"Le chat du rabbin" et de la narration.

On l'applaudit également sur les planches des théâtres parisiens.

*Jeanne Balibar: un peu de sa bio

Actrice, compositeur, réalisatrice

Elle quitte des études d'enseignante pour une formation de comédienne,

tourne avec Diane Kurys, Jacques Rivette, Olivier Assayas et bien d'autres.

*L'année 1981 est celle de l'élection de François Mitterrand comme Président

de la République Française.

Le socialisme arrive au pouvoir et le peuple de Paris est en liesse,

Barbara chante, une rose à la main.

#cinéma #film #Barbara #Jeanne #Mathieu #chanson

© 2016 by acoupdelles. crée joyeusement avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc