Van Gogh passionnément



La passion Van Gogh: un film d'animation qui recoupe les tableaux et l'univers du peintre.

Des acteurs prêtent leur visage aux personnages qui apparaissent en silhouettes de BD.

J'ai été éblouie par Imagine, l' exposition grandiose au parc de la Villette à Paris au mois de juillet.

La sortie de ce film y était annoncé et je l'attendais impatiemment. Je n'ai pas été déçue.

La passion porte Vincent, ma passion me porte depuis toujours vers cet artiste flamboyant.

De nouveau, les toiles de Van Gogh envahissent l'espace d'un

l'écran qui s'anime au gré des toiles.

La voix de Pierre Niney porte le récit qui raconte la quête d'Armand Roulin.

Armand, c'est le fils du postier à Arles qui a bien connu Vincent lors de son séjour provençal.

Vincent Van Gogh écrit

"Nous ne pouvons parler qu'à travers nos peintures".

Ce film nous fait entendre sa voix et mieux comprendre sa vie tourmentée.

Tourbillonnent les bleus dans ces tableaux vivants.

L'histoire se déroule dans le monde de Vincent par la magie de son

pinceau et la symphonie des tubes de couleurs.

Le film alterne les séquences en noir et blanc pour des flash back

mettant en scène les personnages devenus acteurs.

Un postier étonnant

"Les bébés sont comme les bêtes, ils savent comment les gens sont faits,

d'un simple regard".

C'est ainsi qu'Armand parle de l'attraction qu'exerçait Vincent sur

les petits enfants.

Ce film nous fait découvrir ce lien puissant qui unissait les deux frères:

deux cœurs, un seul esprit.

Théo est anéanti à la mort de Vincent et le suit à six mois d'intervalle.

Ni son épouse, ni son enfant nouvellement né ne peuvent le retenir sur

cette terre désertée.

Une enfance qui détermine tout

Vincent connait le besoin d'être aimé, d'être accepté et cherchera à

le combler tout au long de sa courte vie.

C'est une personne inadaptée à la société qui avait une piètre image de lui-même:

"Que suis-je aux yeux de la plupart des gens, une nullité, un moins que rien!"

Une passion tardive

Sa passion pour la peinture se déclare à l'aube de ses vingt-huit ans.

En huit ans, Vincent peindra plus de huit cents toiles.

Il en vendra une seule de son vivant!

En seulement huit ans l'artiste amateur est devenu un artiste de grande influence

"Le père de la peinture moderne".

Un peintre acharné

Comme s'il avait conscience de la brièveté de sa vie, Vincent peignait tout le temps.

Chaque jour, sans exception, le retrouvait devant sa toile, qu'il pleuve ou qu'il vente!

En être silencieux et observateur, Vincent était un solitaire.

Son aspect bourru élevait une barrière d'apriori autour de lui.

Seules quelques personnes pouvaient comprendre son grand cœur simple:

Marguerite, la fille du docteur Gachet et Adeline la fille de l'aubergiste Ravoux.

Tanguy, le marchand de couleurs parisien dit de lui avec tendresse:

"Ça l'a poussé à vouloir l'impossible"

Un roux maudit

Roux, la couleur du diable: légende ou vérité?

Ses cheveux flamboient dans ses auto portraits.

Sans relâche Vincent est malmené par ses contemporains qui lui lancent volontiers

la première pierre et pourtant:

"Je ne suis pas un bon à rien" clament ses toiles

Le torchon brûle

À l'auberge, Vincent n'a plus d'argent pour acheter ses toiles.

Il peint sur des torchons au grand dam de l'aubergiste.

"Je vais montrer par mon travail ce qu'il y a dans le cœur

d'un tel original, d'une telle nullité!" dit l'acharné.

Une fin tragique douteuse

Suicide ou assassinat?

Le fils du postier mène l'enquête et pour cela se rend à l'auberge Ravoux.

Les derniers mots de Vincent sont rapportés par le docteur Gachet

"C'est peut-être mieux pour tout le monde"

"La mort n'est pas ce qu'il y a de plus difficile"

"Mourir tranquillement de vieillesse serait y aller à pied"

Son crédo

"Je veux toucher les gens par mon art

Je veux qu'ils se disent: il ressent profondément, il ressent tendrement"

Si tu aimes Van Gogh, si tu aimes le cinéma, va voir ce film, il est superbe!

et retrouve l'article sur Vincent à la Villette

"Annabelle et Vincent: ma cathédrale d'émotions"

Une incroyable exposition itinérante, à guetter!

Merci d'avoir lu cet article.

Tu l'as apprécié? N'hésite pas à l'aimer, le commenter, le partager.

Pour recevoir d'autres articles, directement dans ta boîte mail, pense à t'abonner!

À bientôt

Avec Amour

Clem

#peintre #VanGogh #LaVillette #passion #postier #BD #film #exposition

© 2016 by acoupdelles. crée joyeusement avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc