Une Simone peut en cacher une autre, histoire de vies


Elles sont plus ou moins connues de nous.

Elles ont changé le cours de nos vies.

Elles ont mené des combats pour améliorer notre destinée.

Exemples de courage, de ténacité, elles ont réussi à faire entendre leur voix et la nôtre.

Portraits de deux surdouées




Portrait de Simone Weil à Barcelone 1936

Simone Weil, une enfant surdouée

Née à Paris en 1909 dans une famille juive non pratiquante, Simone est une personne à part dans cette famille de surdoués.

Son frère aîné, André Weil est un mathématicien de renom.

Bachelière en philosophie à seize ans, son professeur, le philosophe Alain la surnomme " la martienne ".

La jeune femme est altruiste et intelligente.

À vingt-trois ans, elle obtient l'agrégation de philosophie et commence une carrière d'enseignante.

Tout au long de sa vie, elle alliera politique et mysticisme.

Sensible aux malheurs du monde

Clairvoyante et opposée à toute violence, Simone devient communiste, se déclare anti- stalinienne.

Elle passe quelques semaines en Allemagne au cours de l'été 1932.

Elle désire comprendre les raisons de la montée en puissance du fascisme.

En femme lucide, elle exprime à son retour ce qui risque de survenir.

Elle ne sera pas entendue.


Une femme de lettres en usine

" Le Beau est ce qu'on ne peut pas vouloir changer "

Simone se refuse tous les plaisirs.

Elle mène une vie d'ascète qu'elle consacre entièrement aux autres.

Elle rédige de nombreuses lettres, des articles et des études.

Dans ses écrits, la jeune femme recherche la cause du malheur humain et définit les devoirs de l'homme envers ses semblables.

Simone concrétise sa pensée à travers son engagement politique.

Militante syndicale, elle quitte son emploi de professeur en 1934 pour travailler en usine et faire l'expérience de la vie ouvrière.

Elle souhaite progresser dans ses recherches et les étoffer de son expérience personnelle.

Femmes défilant dans les rues de Madrid
Femmes en guerre

Un engagement total

Simone souhaite combattre et s'engage en 1936 aux côtés des combattants anarchistes lors de la guerre civile espagnole.

Elle devient membre des brigades internationales et lutte contre les troupes franquistes.

Touchée par la foi catholique, elle refuse l'engagement du baptême.

Simone veut rester au côté des exclus, des pauvres, des hérétiques.

Elle ne croit qu'au malheur et au travail, à la justice et à l'amour.

Fidèle à ses idées, jusqu'à la fin

Durant la deuxième guerre mondiale, elle rejoint la France libre en Grande Bretagne.

En 1941 elle y devient ouvrière agricole.

Tuberculeuse, elle meurt d'épuisement en 1943 dans un sanatorium près de Londres.

Elle a trente-quatre ans.

Ses travaux paraîtront à titre posthume.

Albert Camus* contribue à la faire connaître et publiera " L'enracinement " en 1949 six ans après sa mort.

Cet ouvrage est considéré comme son testament spirituel.

Simone Weil y examine les rapports entre l'individu et la collectivité.

" La pesanteur et la grâce ", " Attente de Dieu " sont deux autres de ses ouvrages qui paraissent après sa mort.

*Albert Camus : Né en 1913, décédé en 1960. Philosophe, romancier, dramaturge, journaliste.

Parmi ses nombreux écrits : " La Peste " " L'étranger "


Portrait de Simone de Beauvoir

1908-1986

" Nous sommes maîtres de nos vies "

Simone de Beauvoir, une éducation bourgeoise

Parisienne dans l'âme, Simone naît dans le sixième arrondissement de la capitale.

Elle grandit au sein d'une famille aisée stricte et catholique.

Sa famille connaît le déshonneur de la banqueroute du grand-père banquier.

Ses capacités intellectuelles se manifestent dès son plus jeune âge.

À la Sorbonne

Agrégée en philosophie en 1929, elle est reçue deuxième après un jeune inconnu : Jean-Paul Sartre qu'elle a rencontré l'année précédente.

Elle enseigne pendant quelques années.

Jean-Paul Sartre* devient un écrivain et un philosophe célèbre.

Une femme de lettres influente

Elle écrit de nombreux ouvrages et romans philosophiques.

Son livre le plus connu : " Le deuxième sexe " est publié en 1949.

Cet essai a une importance considérable pour les mouvements féministes de la deuxième moitié du vingtième siècle.

Pendant des siècles, la femme a été traitée comme un être inférieur.

La voix de l'écrivaine s'élève pour combattre ces idées reçues profondément ancrées au début du vingtième siècle.

Traduit dans vingt langues, " Le deuxième sexe " est vendu à plus de quatre millions d'exemplaires.

Simone est une des fondatrices de l'existentialisme, mouvement philosophique qui place la liberté et la responsabilité individuelles au premier plan.

" Chacun peut façonner sa propre existence "

" Nous pouvons tous faire quelque chose de notre vie et lui donner un sens, au travers de ce que nous disons ou ce que nous faisons. "

La philosophe y affirme que les femmes peuvent faire le choix d'être indépendantes, d'avoir leurs propres désirs et leurs propres besoins.

Elles ne doivent plus être obligées de " jouer les seconds couteaux " pour les hommes.

Elle est prix Goncourt en 1954 pour son roman " Les Mandarins ".

Elle fonde avec Jean-Paul Sartre en 1945 " Les temps modernes ", célèbre revue existentialiste.

Simone de Beauvoir et Jean- Paul Sartre attablés au café de Flore
Simone et Jean- Paul

Simone de Beauvoir dit " Le Castor "

Ce nom lui est donné par un professeur de philosophie, René Gabriel Eugène Maheu, attaché culturel à Londres.

Son nom " Beauvoir ", ressemble à " beaver " qui veut dire castor en anglais.

Lorsqu'elle rencontre Jean-Paul Sartre en 1929 il reprend ce surnom car dit-il :

" Les castors travaillent en bande et ont l'esprit constructeurs. "

Ils ont formé un couple atypique et mythique.

Loin des convenances de l'époque, ils ne se sont jamais mariés.

Ils ont fait le pacte de n'épouser personne d'autre mais s'autorisaient des relations avec d'autres partenaires. Scandaleux pour l'époque !

Elle décède six ans après lui et le rejoint au cimetière du Montparnasse.

* Jean-Paul Sartre, écrivain et philosophe : auteur de " La nausée " en 1938.

Né en 1905 décédé en 1980.

Retrouvez d'autres femmes qui ont fait des femmes des êtres à part entière, dans la rubrique

" Célèbres engagées "

Merci pour le partage de cet article concocté pour vous avec Amour.

Aimez, commentez, partagez

Ne manquez aucun article du blog, recevez-le directement dans votre boîte mail, avec l'abonnement

Vous recevrez également la news quotidienne qui réfléchit notre vie

À bientôt

Clem

#Simone #acoupdelles #engagement #Paris #philosophie #femme #Célèbresengagés #simoneweil #simonedebeauvoir #feminisme