Le Grand Marin, prête à embarquer


J'aime aller à la rencontre des livres en me laissant guider par une douce rêverie.

"Le grand marin" de Catherine Poulain: le nom de l'auteure m'attire.

Poulain, c'est le nom d'une amie très chère aujourd'hui disparue.

J'ai embarqué le livre et je l'ai lu quelques mois plus tard quand le chagrin se fut estompé.


L'auteure Catherine Poulain

Née à Manosque en 1960, elle entreprend le tour du monde à vingt ans.

Des métiers divers toujours physiques l'amènent à pêcher dix ans en Alaska.

Un embarquement sans papier, sans rien connaître du métier de la pêche

au flétan ou au saumon, sur un bateau au nom qui lui ressemble:

"Le Rebel".

Elle en revient, se pose dans les Alpes de Haute Provence et nous offre

son premier roman: Le Grand Marin.

Le "t'aime" en thème

Une jeune femme décide de faire de la pêche son métier.

Pas n'importe où!

En Alaska!

Dans le froid, les tempêtes.

Dans ce monde d'hommes, comment va-t-elle surmonter les épreuves?

Lili soufre mille morts et rencontre "le Grand Marin"

Loin du modèle Apollon, cet homme la fascine et l'attire.

Mais rien ne peut la détourner de sa passion maritime.


Catherine Poulain dresse un portrait houleux, impressionnant de justesse.

Lili est Catherine, Catherine est Lili.

Mise en bouche maritime

"Je suis sortie sur le pont. Le vent claque dans les câbles.

La mer vient s'écraser sur le pont. L'odeur du grand large...

Humer l'air comme un cheval, jusqu'à l'étourdissement, le corps durci par le froid."

Jusqu'au bout de soi

Aucune concession à la douleur pour la jeune femme.

Lili va au bout d'elle-même. Là où les hommes rechignent à s'aventurer.

"Et après?

- Après, je m'envole

- Tu t'envoles jamais, tu meurs

- Je meurs?

- C'est d'ailleurs ce qui peut t'arriver ici, et plus vite que tu ne crois."

Une vie menée tambour battant hors des sentiers battus

Catherine et Lili assument leur vie de femmes atypiques.

"Ça me rend folle quand on m'oblige à rester dans un lit, une maison, ça me rend mauvaise.

Être une petite femelle, c'est pas pour moi."

Lili reste consciente de ses faiblesses dûes à sa nature féminine:

"J'ai eu envie de pleurer comme si je perdais la bataille.

Une fois de plus j'ai senti l'humiliation d'être femme parmi eux."

Un livre écrit à cœur perdu, à lire sans plus attendre.

Retrouve d'autres articles sur les livres aimés de acoupdelles: Bouquins dans la rubrique Évasion.

- Les passages entre guillemets sont extraits du livre.

Merci pour le partage de cet article du blog acoupdelles concocté pour toi avec Amour. Si tu l'as apprécié, tu peux l'aimer, le partager, le commenter.

Pour échanger, c'est le bouton rose à droite.

Pour ne manquer aucun article du blog et le recevoir directement dans ta boîte mail

pense à t'abonner, c'est le bouton rose à gauche.

À bientôt

Avec Amour

Clem

#bouquin #acoupdelles #mer #auteure #Alaska #pêche #CatherinePoulain

© 2016 by acoupdelles. crée joyeusement avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc