Comment relier nos émotions aux malaises et maladies



Vous êtes émue, angoissée, stressée?

N'en faîtes pas une maladie!

Entre émotions et maladies: un lien incontestable

Adolescente, je souffrais de violentes crises d'asthme.

J'éprouvais une épouvantable sensation d'étouffement.

En guise de traitement, notre médecin de famille me proposa la lecture d'un livre.

Docteur Attali était bien en avance sur son temps.

Visionnaire, il avait compris que j'étouffais dans ce cocon familial empli d'amour.

Je me souviens encore de ce livre de Michael Balint:

"Le médecin, son malade et la maladie".

Je lisais l'un des premiers livres qui n'était pas un roman.

Ce fut une double découverte.

Ce médecin a été mon premier initiateur en développement personnel, j'avais dix-sept ans.

Deux témoignages

L'ami qui restait sans voix

Un ami souffrait de kystes sur les cordes vocales qui le rendaient aphone.

Ces derniers réapparaissaient régulièrement malgré les opérations.

Orateur brillant, il en subissait les lourdes conséquences en se retrouvant

handicapé pour les conférences et autres ateliers qu'il organisait.

Au cours d'un entretien avec son médecin, il put exprimer son désarroi.

Il était en conflit avec son fils qui ne voulait pas suivre la voie qu'il lui traçait.

Au cours de leurs affrontements les arguments qu'il entendait "le laissait sans voix".

Une enfant bloquée

Un après-midi, agacée par ma fille, je lui lance:

Je n'aime pas ta façon de tourner!

Le soir même elle avait un torticolis.

Les mots dits, pensés agissent comme autant de balles que l'on tire.

Selon leur portée, ils génèrent maladies, malaises mais peuvent également créer du bien-être.

Les expressions porteuses d'émotions souvent refoulées sont de véritables poisons mentaux

pour notre organisme.

Elles deviennent des maladies.


À la découverte de soi

Comment agir pour comprendre nos émotions et recouvrir santé et équilibre.

1- Se poser les bonnes questions et noter les réponses.

Écoutons attentivement les mots que nous utilisons pour y répondre.

Quand nous sommes contrariés, que quelque chose fait obstacle, quels termes employons-nous?

- Ça me gave! Ça me tue! Ça me gonfle!

Quel sentiment est-ce que je ressens à ce moment?

Est-il douloureux? Est-il porteur de peur, de colère, de tristesse, de dégoût?

En notant les expressions employées et les émotions éprouvées, nous sommes à même

de changer.

2- Quand "Le mal a dit, la maladie"

Sur la piste des grands pour mieux comprendre les liens qui relient émotions et maladies:

- Lise Bourbeau*: "Ton corps dit: Aime-toi"

- Jacques Martel: "Le grand dictionnaire des malaises et des maladies"

Voici un exemple donné dans ce dictionnaire que certaines d'entre vous connaissent:

Une personne atteinte d'hypothyroïdie ressent fréquemment de la fatigue.

Ses membres se refroidissent facilement aux extrémités.

Son taux de cholestérol est plutôt élevé.

Ses analyses montrent une thyroïde défaillante.

D'après Jacques Martel

"La thyroïde se situe dans la gorge, reliée au centre de la communication et de la créativité."

Sa défaillance nous fait sentir parfois découragée, morose, défaitiste.

Comme une lassitude face à notre vie accompagné du sentiment d'être incomprise.

Nous ressentons la frustration d'une personne qu'on n'écoute pas.

Si tel est votre cas, voici quelques questions à vous poser:

Comment est ma communication?

Comment s'exprime ma créativité?

Quelle rancune je porte et qui me ronge?

La solution logique donnée par Jacques Martel est de s'ouvrir aux autres.

Apprendre à dire NON.

Laisser s'exprimer sa créativité.


3-"Tout ce qui ne s'exprime pas s'imprime" dit Jacques Salomé*

Exprimons-nous, écrivons nos ressentis, défoulons notre colère, hurlons à l'injustice.

Nos pensées doivent être prises au sérieux.

Couchons-les noir sur blanc face à une situation difficile.

Il est important de laisser des traces pour mieux les effacer.

Tous les mots, les expressions viennent spontanément et provoquent une purge

émotionnelle.

Laissons-les reposer et prenons le temps nécessaire.

Relisons plus tard nos écrits. Nous devrons attendre parfois des années que la tempête se calme.

Où en sommes-nous?

La ou les personnes mises en cause doivent-elles être au courant de ce qui m'a bouleversée?

Cela est-il devenu superflu et voué à l'oubli ou reste encore d'actualité?

Prenons des engagements par écrit

Nous pourrons ainsi faire de notre mieux en respectant nos limites.

En apprenant à s'aimer, à se respecter, nous prenons soin de nous-mêmes,

de notre santé physique et mentale.

4- Changer d'attitude

Vous en avez assez d'être l'esclave de vos émotions au point d'en être malade?

Peut-être repassez-vous en boucle cette entrevue ratée où vous n'avez pas décroché le job espéré!

Vous êtes du genre à ruminer vos échecs.

Il est temps de changer.

Courage et détermination sont nécessaires.

Changer un comportement ancien n'est pas chose aisée.

Mais persévérons ça en vaut la peine.

Comme l'addict combat son addiction, il nous faut remettre souvent l'ouvrage sur le métier.

Peur, colère, déception ne demandent qu'à revenir.

Restons vigilantes!

5- Apprendre à utiliser les mots du bonheur* en trois étapes:

- Je les écris sur des post-it que je place un peu partout.

- Je les clame sous la douche ou les murmure la tête sur l'oreiller.

- Je les transmets mentalement ou à voix haute à mon entourage.


"Si quelqu'un désire la santé, il faut d'abord qu'il se demande s'il est prêt à supprimer les causes de sa maladie.

Alors seulement, il est possible de l'aider" dit Hippocrate*.

Le grand dictionnaire des malaises et des maladies de Jacques Martel

Un livre à inviter dans notre bibliothèque.

Un ouvrage complet qui nous livre les mystères des liens qui relient émotions et maladies.

En reprenant "le mal a dit" Jacques Martel nous explique page après page ce qui nous bouleverse

et parfois nous détruit.

Il nous offre des pistes pour échapper à ce cercle infernal et accéder au bien-être au quotidien.

* Jacques Salomé: Psycho sociologue et écrivain français. Citations et contes l'ont fait connaître.

* Lise Bourbeau, Reconnaître les cinq blessures de l'âme: Cet article du blog acoupdelles lui est dédié

* Hippocrate: Médecin grec et philosophe, considéré comme le père de la médecine

* Retrouvez les deux diaporamas des mots du bonheur sur la chaîne you tube acoupdelles:

Le magasin du bonheur en citations

Le magasin du bonheur nos motivations

Merci pour le partage de cet article du blog acoupdelles concocté avec Amour.

Pour le partager, le commenter, l'aimer, c'est le bouton rose à droite.

Pour ne manquer aucun article du blog et les recevoir directement dans votre boîte mail

Pensez à l'abonnement, c'est le bouton rose à gauche.

À bientôt

Avec Amour

Clem

#acoupdelles #maladie #malaise #émotions #découverte #exemples #JacquesMartel #LiseBourbeau #seconnaître #Antistress

© 2016 by acoupdelles. crée joyeusement avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc