Recettes et astuces acoupdelles pour vivre sans gluten et sans lait



Des résultats étonnants

Dans l'article " Je choisis une alimentation sans gluten et sans lait " vous avez découvert une alimentation différente.

Votre forme, votre bien-être réclament le changement ?

Lancez-vous.

Voici quelques conseils vous guideront vos premiers pas.

Faire face au changement

Modifier son alimentation, un cap à franchir

Vos goûts se sont formés dès l'enfance.

Au fil des ans vous avez pris des habitudes alimentaires tenaces et le plus souvent, vos émotions s'en mêlent.

Vous avez acquis des automatismes d'achat et vous allez au plus simple pour organiser vos repas.

En terrain connu, vous êtes certain.es de satisfaire toute la maisonnée.

Acquérir de nouveaux réflexes

Il va falloir penser, acheter différemment pour concevoir des repas nouveaux, lire les étiquettes attentivement et faire la chasse à certaines substances indésirables.

Prenez-le comme un jeu, de nombreux lots sont à gagner :

- Forme retrouvée

- Énergie restaurée

- Disparition des douleurs articulaires et musculaires

- Moral au top !

Les erreurs sont inévitables

Soyez patientes et tolérantes envers vous-mêmes et n'hésitez pas à demander de l'aide.

Je vous écoute à l'autre bout du bouton rose à droite.


Vivre sans gluten ou presque

Apprenez à connaître les aliments sans gluten.

Dans certains magasins bio vous trouvez ce genre de tableau sous forme de dépliant.

Il propose une liste d'aliments avec leur temps de cuisson.

Il vous indique s'ils contiennent du gluten ou non (épi barré).

Je l'ai affichée dans mon placard.

Les céréales

Certaines en contiennent comme le blé sous ses différentes formes, l'orge, l'avoine et le seigle qui n'est pas mentionné dans ce tableau.

D'autres ne contiennent pas de gluten : le quinoa, le millet, le riz, le maïs.

Ça vous laisse un large éventail de céréales possibles.

* Attention aux pâtes (de blé), à la semoule de couscous (blé dur), au boulghour (blé concassé) et à la chapelure.

De nombreuses préparations contiennent du gluten sous l'appellation : sirop de blé, amidon modifié.

On en trouve dans la plupart des sauces même celles à la tomate et à base de soja, les préparations à tartiner comme le tarama.

Devenez de véritables détectives : lisez attentivement les étiquettes.


À éviter

- Les additifs : E411 (gomme d'avoine) et E1400 (dextrine et amidon modifié), les épaississants, riches en gluten.

À consommer

Les légumineuses

La plupart sont exemptes de gluten : les lentilles, les haricots secs ou demi-secs, les pois cassés.

Le choix est varié.

Apprenez à les consommer. Elles sont d'un apport nutritionnel intéressant et bon marché.

Les féculents

La pomme de terre, la patate douce, l'igname, la châtaigne ne contiennent pas de gluten.

Pour épaissir une sauce, privilégiez la maïzena ou la fécule de pomme de terre.

Choisissez une alimentation quotidienne simple et saine.

Plus d'infos

Retrouvez l'article " Le fléau des additifs alimentaires "

Vous y trouverez une liste exhaustive des additifs qui contiennent du gluten.

Toutes les viennoiseries, tous les biscuits en contiennent.

Leur suppression va soulager votre porte-monnaie autant que votre appareil digestif.

Préférez les gâteaux faits maison.

Un excellent blog tenu par Laurent Dran propose de merveilleuses recettes faciles à réaliser.

Faîtes un tour sur son site: " La faim des délices "




En règle générale

Les emballages portant la mention sans gluten sont de plus en plus nombreux.

Ne tombez pas dans le piège de l'achat d'aliments préparés sans gluten.

Ils sont chers et vous pouvez faire mieux et meilleur vous- mêmes.

Utilisez-les uniquement en dépannage.

Dans la mesure du possible, apprenez à cuisiner en utilisant les produits locaux.

Vivre sans laitage, ou presque

Nos habitudes alimentaires sont dures à cuire !

Nous avons été bercé.es par le slogan " Les produits laitiers sont nos amis pour la vie ".

Comment peut-on survivre sans laitages ?

C'est possible !

Nos besoins sont surestimés.

Une grande partie de nos besoins en calcium est couverte par... nous-mêmes.

Notre corps possède un système de recyclage du calcium interne.

Ce calcium provient de nos os qui en perdent un peu chaque jour.

Il est remis en circulation dans le sang.

Seule une infime partie est perdue.

Les chocs (pas trop violents) créés par l'activité physique favorisent ce processus.

Vous l'avez compris : pour avoir des os solides, bougez-vous!


Addict aux produits laitiers, procédez en douceur.

Cherchez des produits équivalents aux yaourts, crèmes et fromages.

Ils se sont améliorés au niveau gustatif.

Les yaourts au soja n'ont plus le goût de craie du début, même les enfants en redemandent.

Personnellement j'ai débuté par des préparations au chocolat ou au caramel.

Je choisis des laits végétaux dont le goût me convient, des crèmes de soja, d'amande, de coco

en petits conditionnements.

J'utilise "le soyeux", une crème épaisse au soja. (merci Victoria)

Pour le fromage, c'est plus difficile.

Là je n'ai pas de solution, les fromages végétaux sont juste immangeables à mon goût.

Soit je m'en passe, soit je m'accorde de temps à autre un peu de fromage de chèvre ou de brebis

si possible vieux.

Ils contiennent peu de lactose et sont plus digestes.

Je privilégie les aliments riches en calcium comme les pruneaux (produits de ma région), les amandes nature,

ni grillées, ni salées.

Osez changer pour de nouvelles saveurs !


Conseils pour bien débuter

- Faîtes de la place sur vos étagères

Écartez ceux qui contiennent du gluten. Vous avez appris à les reconnaître.

- Ne surchargez pas vos placards

Au début, nous avons envie de bien faire et nous achetons toute la panoplie de la parfaite consommatrice du sans-gluten. Oubliez.

Achetez les produits au fur et à mesure de vos besoins.

Listez ceux qui vous sont nécessaires à la réalisation d'une recette.

En illustration, voici une assiette délicieuse qui ne contient ni gluten ni lait.

Elle ressemble beaucoup à votre repas actuel , sauf, peut-être les pâtes qui sont des nouilles de riz.

- Gardez à portée de mains :

* De la farine de riz complet, de la farine de maïs.

En ce moment, je teste la farine de souchet.

* Du lait végétal, du soyeux de soja, des briquettes de crème de soja, d'amande ou coco.

* Des rouleaux de pâte feuilletée ou brisée sans gluten, elles se congèlent très bien.

Sortez la pâte quelques heures avant son utilisation.

Elle décongèlera naturellement et restera souple.

Je vous propose deux recettes, l'une sucrée, l'autre salée.

À partir de produits faciles à trouver, elles sont simples à réaliser.


Ma tarte aux champignons

Une pâte feuilletée sans gluten

Un pack de soyeux au soja

Un morceau de feta de chèvre bio

Un bocal de champignons et de la sauce tomate

Un oignon émincé

Une poignée d'olives et de pignons de pin

Préchauffer le four à 180° (th 6)



Enfourner la pâte étalée sur un moule à tarte pour 10 mn de cuisson à blanc.

Pendant ce temps faire revenir l'oignon, y ajouter les champignons et la sauce tomate.

Assaisonner avec un peu de sel, du poivre et les épices à votre convenance.

J'aime y mettre du cumin qui favorise la digestion et un peu de curry pour l'exotisme.

Répartir ce mélange sur la pâte précuite, y ajouter des carrés de féta et la poignée de pignons

Enfourner pour un bon quart d'heure supplémentaire.

Une belle part accompagnée d'une salade verte croquante... Miam !

Bon appétit !

* Vous pouvez décliner cette recette avec d'autres légumes: poireaux, courgettes...

Laissez parler votre créativité !

Mon délice poire chocolat. Sensation croquante et moelleuse


Un moule à manqué de 20 cm

Une boîte de poires au sirop

4 œufs bio

150 g de poudre d'amandes

100 g de brisures d'amandes

50 g de sucre roux, une pincée de cannelle et de vanille en poudre

80 g de chocolat noir 70%

Détailler les poires en petits dés et les disposer au fond du moule.

Répartir les brisures d'amandes sur les poires et le chocolat cassé grossièrement

Dans un saladier, fouetter vigoureusement les œufs avec le sucre, puis ajouter :

la poudre d'amande, la cannelle, la vanille et la moitié du sirop des poires.

Verser ce mélange dans le moule.

Faire cuire à four chaud 180° (th 6) 30 mn environ.

Démouler votre gâteau encore chaud, comme une tarte tatin.

Verser le reste du sirop sur les poires et ajouter quelques pastilles de chocolat noir en déco.

Bon appétit !



La news du 5 octobre contient la recette de " Ma mousse chocolat banane ".

En rappel, voici le lien " Une mousse qui en jette "

Quelques livres et revues de cuisine qui m'ont inspirée :

- Hors série " Gourmand " de l'année dernière pour préparer des repas de fêtes.

- " Mes petites recettes magiques sans gluten et sans lactose " de Carole Garnier.

Une mine d'informations pour cuisiner, voyager sans gluten et sans lait ! aux éditions poche

- " Lima Vegan " des recettes pour tous pour celles qui veulent aller plus loin, édité par Lima.

On peut le trouver en boutiques bio.

- " Sans gluten lactose œuf ou sucre " dans la collection " Gourmand ".

Des recettes classées en fonction des différentes allergies ou intolérances dans un superbe hors-série.

Je suis à votre écoute pour toute demande de renseignements complémentaires.

Via le blog : bouton rose à droite ou mon mail : assouline.cle@orange.fr

Je vous souhaite une belle énergie et bon appétit !

Merci pour le partage de cet article du blog acoupdelles concocté pour vous avec Amour

Je vous invite à l'aimer, le partager, le commenter

C'est le bouton rose à droite

Ne partez pas sans vous abonner. Vous recevrez un article inspirant chaque semaine

et la news quotidienne qui réfléchit notre vie.

C'est le bouton rose à gauche.

À bientôt

Clem

#sansglutenetsanslait #gluten #blé #céréales #légumineuses #recettes #blogacoupdelles #vivresansglutenetsanslait

© 2016 by acoupdelles. crée joyeusement avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc