Oser changer pour devenir Soi par acoupdelles



    "Tu as changée, je ne te reconnais plus."

    Le plus beau des compliments

    Un compliment pouvant finir parfois en rupture avec l'autre mais il est le merveilleux témoignage

    d'une évolution.

    "On peut changer de pays, partir sur la lune, c'est toujours nous que nous retrouvons."

    La seule personne qui nous accompagne fidèlement tout au long de notre vie terrestre, c'est nous.

    Nous vivons des changements de plus en plus rapides. Les vérités d'hier n'en sont plus et

    il nous faut réapprendre constamment les nouvelles règles du jeu.

    Dans ce tourbillon, une seule personne nous sert de repère: NOUS

    Un seul enjeu: Notre vie. Si elle ne nous satisfait pas ou si nous n'en voulons plus,

    nous et nous seuls pouvons décider de changer.


    Une entreprise pouvant paraître colossale.

    La plupart du temps, c'est la montagne qui accouche d'une souris: un petit pas suffit.

    Même s'il n'est pas parfait, il est essentiel.

    Le tout c'est de bouger. Ensemble entreprenons de faire ce premier pas.

    Pour lire cet article du blog acoupdelles, équipez-vous d'une feuille de papier ou mieux encore

    d'un carnet de notes et d'un stylo.

    Gardez le cœur grand ouvert.

    Ensemble faisons le tour des obstacles à ce premier pas

    "Nous pouvons être tout ce que nous voulons." dit Muriel Barbera dans son roman

    "L'élégance du hérisson*.

    Le plus gros des obstacles c'est notre peur.

    Une émotion fascinante qui nous préserve des dangers mais qui nous empêche également

    de progresser. Réfléchissez:

    Quelle est votre plus grande peur?

    Celle de déplaire, de ne plus être aimé, de décevoir votre entourage, d'échouer et d'être l'objet de

    moqueries?

    Avez-vous peur d'être exclu du cercle social, du cercle familial?

    Prenez quelques minutes pour y penser, notez au besoin votre plus grande peur et revenez à cette

    lecture.

    Ne lâchez pas votre stylo vous allez en avoir encore l'utilité.

    Se poser les bonnes questions

    Qui suis-je?

    "Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les dieux" une maxime inscrite au fronton

    du temple de Delphes.


    Moins on sait qui on est, plus on a envie de s'accrocher à des rôles, on s'enferme dans une

    représentation qui nous éloigne de nous-mêmes.

    Comme si nous avions peur de disparaître.

    À quelle catégorie appartenez-vous?

    Certains d'entre nous s'accrochent à l'apparence physique et leur valeur repose sur leur beauté.

    Il suffit d'être en présence d'une personne plus belle, plus forte et les voici dévalorisés.

    D'autres se raccrochent à l'intelligence, le savoir. Elles éprouvent des difficultés à être contredites.

    Pour d'autres encore ce seront leurs possessions qui vont les définir: leur voiture, leur maison...

    Elles ne peuvent s'empêcher de se comparer à l'autre, d'éprouver de l'envie.

    Tout cela forme de fausses représentations de soi.

    Notez ce qui vous vient à l'esprit:

    - Votre nom, qui pourrait être un autre

    - Votre profession, qui est peut-être l'effet du hasard

    - Une qualité, que d'autres possèdent également.

    Cherchez encore.

    Parfois, les échecs, les humiliations nous aident à comprendre qui nous sommes.

    Ne les occultez pas. Ce sont nos forces.

    Qu'attendez-vous de la vie?

    Il n'est pas toujours facile d'y répondre mais elle est indispensable pour comprendre

    pourquoi on a ce sentiment constant d'incomplétude.

    Cette impression diffuse de passer à côté de notre vie, comme le passager d'un train qui regarde

    le paysage défiler sans jamais en faire partie.

    Alors, renoncez à vous plaindre et saisissez votre couronne de souverain.

    Celle qui nous rend responsable de nous et de ce qu'il y a autour de nous.

    "Soulevez le voile, tout ce fait dans le plaisir"

    Prenez votre première décision pour changer

    - Je prends le risque de me tromper: J'ose

    Acceptez l'échec ne baissez jamais les bras.

    Faîtes vôtre cette phrase d'Oscar (Wilde)

    "Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit dans les étoiles."

    Si vous avez peur d'échouer et que le regard des autres vous paralyse, soyez fier de vous

    vous avez essayé. Ça vous donne un bel avantage, celui de l'expérience non seulement

    de l'action mais aussi de l'échec.

    Vous apprenez à vous relevez, à mobiliser les ressources qui sommeillent en vous pour repartir.

    Combien d'entre nous se découragent au premier coup de semonce, ou pire ne s'y aventurent même pas?


    Et pourtant, tous ont appris à marcher.

    Ne vous découragez pas! Les erreurs, les gamelles accompagnent tout projet de vie.

    Prenez votre deuxième décision pour changer

    - Je me sers de la pensée magique, celle qui conditionne, qui me porte, qui me rappelle qui je suis.

    Prenez votre stylo, notez ce qui vous rend heureux. Vos enfants, vos petits-enfants sont importants

    mais laissez-les de côté et cherchez ce qui vous appartient en propre.

    Même si ce n'est pas reconnu de vos proches, même si ça vous place en porte à faux au sein de la famille.

    Renoncez à une identité qui n'est pas la vôtre et dépouillez-vous des faux semblants.

    Ce sont des couches protectrices devenues inutiles.

    En toute occasion, apprenez à rester vous-mêmes.

    "Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n'est pas la vôtre"

    Steve Jobs

    Votre présence a elle seule est une grande valeur.

    Laissez émerger ce qui vous rend heureux et notez-le.

    Prenez votre troisième décision pour changer

    - Je suis dans l'Instant Présent*

    Une attitude très difficile à adopter et jamais acquise.

    Il nous faut sans cesse remettre l'ouvrage sur le tapis, nous sommes toutes des "Pénélope"*.

    Pourtant, c'est ce qui nous permet d'avancer pas à pas.

    Être dans l'Instant Présent évite les pensées parasites qui nous projettent dans un futur catastrophe.

    Nous pouvons vivre pleinement notre vie sans réfléchir à la peur de la peur de demain.

    Il faut trouver la pensée motivante qui nous remet en action, nous permet de nous souvenir

    de qui nous sommes.

    La pensée motivante s'accompagne fréquemment d'une pensée limitante.


    L'exemple de Lucie

    Lucie souhaite prendre des cours de piano. Elle en rêve depuis des années.

    La vie ne lui a donné ni le temps ni les moyens financiers pour réaliser ce rêve.

    Les années ont passé. Elle a enfin le temps et ses finances lui permettent d'envisager l'achat d'un piano

    et les cours au conservatoire de sa région. Cette idée la séduit et la rend heureuse.

    Mais, il y a une petite voix qui lui dit: "Tu es trop vieille", "Tu vas te retrouver avec des élèves beaucoup plus

    jeunes, qui apprendront plus vite et bien mieux" (peur du regard de l'autre)

    Des images surgissent, elle s'imagine, ridicule au milieu de ses compagnons en musique.

    Des messages intérieurs circulent:

    "Apprendre le piano est difficile" "Tu ne vas pas tenir, tu te décourages vite devant la difficulté"

    (peur de l'échec, image de soi dévalorisée)

    Est-ce que Lucie pourra surmonter les obstacles qu'elle a créés?

    Réussira-t-elle à apprendre le piano? Comment l'encourageriez-vous? Quels mots utiliseriez-vous pour

    l'inciter à surmonter ce manque de confiance en elle?

    Prenez le temps de le noter comme si vous lui parliez.

    Mes outils

    Vous en avez un, c'est votre carnet

    Lorsque vous vous sentirez limitée dans vos décisions, reprenez les mots dits à Lucie.

    Faîtes-les vôtres, encouragez-vous comme vous l'avez fait pour elle.

    Voici d'autres outils virtuels

    - Quitter le manteau endossé trop longtemps

    Celui qui contient dans ses poches les images fausses de vous-même, chaque bouton représentant

    un rôle que vous avez accepté de jouer pendant toutes ces années. Dans la doublure, les croyances


    qui freinent votre épanouissement.

    Modifiez votre histoire et réalisez ce rêve de changement en dépassant vos peurs.

    Laissez le passé derrière vous en vous pardonnant. Allez de l'avant.

    - Osez le JE

    Notre éducation, notre vie familiale nous a désappris le JE.

    Nous l'avons remplacé par NOUS qui englobe les membres de la communauté ou par le ON plus élargit.

    Écoutez-vous parler. Quelle personne mettez-vous en avant lorsque vous parlez de vous?

    Dans quelle masse vous noyez-vous?

    Employer le JE peut paraître pédant et pourtant il montre une prise de responsabilité des propos

    que vous tenez.

    Osez le JE, vous vous y habituerez très vite.

    Votre mental changera de posture et votre corps aussi!

    - Avoir confiance en son Intuition

    L'Intuition permet d'arrêter de dire à l'Univers ce qu'il doit faire pour nous.

    C'est prendre des décisions en écoutant la petite voix qui nous guide d'une main sûre et légère.

    "Nous sommes la goutte d'eau qui contient l'Océan".

    Lorsque vous êtes sur Votre voie, lorsque vous faîtes résonner Votre voix vous le sentez

    au plus profond de vous, vous éprouvez un sentiment de complétude.

    - Écouter les conseils pas les critiques

    N'attendez pas d'être parfaite pour démarrer sinon vous procrastinez.

    Vos prises de risque sont sources d'inspiration autour de vous.

    Commencez par vous lancer un défi: le piano pour Lucie, l'écriture d'une news par jour pour moi

    pendant un an. Redevenir une apprentie nous maintient vivante.


    Quel sera votre défi?

    - Ne jamais renoncer à ses rêves.

    Vivez dans un monde magique.

    Osez le désir même s'il paraît aléatoire ou peu fiable.

    Décidez de lui ouvrir la porte. Il a été traqué, malmené dans l'enfance.

    Qu'importe, il ne demande qu'à renaître.

    Nous sommes nés pour être heureux, pour posséder, offrir et surtout partager.

    La vie est un mouvement naturel qui nous pousse à nous épanouir, à accomplir nos désirs les plus

    profonds que nous découvrons parfois sur le tard.

    Quelque soit notre âge, notre état de santé, il est toujours temps d'entreprendre cette

    incroyable aventure.

    - Cultiver la joie au quotidien

    Soyez heureux de chaque progrès accompli en vivant ICI et MAINTENANT.

    Ne vous encombrez pas du passé.

    Retrouvez l'article du blog acoupdelles paru récemment:

    "Se libérer du passé pour dynamiser son potentiel"

    Il vous apporte une aide judicieuse.

    - Pratiquer la méditation

    La pratique de la méditation permet d'être attentive à ce que vous faîtes.

    Elle ne se pratique pas forcément sur un tapis. Elle demande simplement d'agir en conscience au quotidien.

    La méditation permet d'orienter nos pensées.

    Elle nous met en communication avec notre cerveau limbique, celui qui détient le pouvoir.

    Il gère les sensations et les émotions et nous fait agir en conséquence.

    En allant à la conquête de cet espace nouveau nous devenons maître de notre histoire à venir.

    Nous cessons de jouer les mêmes scénarios en nous plaignant que rien ne change.

    Le changement ne se fait pas sentir à la minute. Un renouvellement cellulaire de quelques mois

    est nécessaire pour en constater les effets. Un peu de persévérance et les résultats apparaîtront.

    Accepter de vivre sans limite est sans danger

    D'importants effets secondaires sont à prévoir.

    Devenir qui je suis: un trésor qui appartient à tous.


    Je termine cet article par une histoire que j'affectionne.

    L'ange pose son doigt sur la bouche des bébés avant leur venue au monde en soufflant doucement:

    "chuuuuut".

    Il fait ce geste pour nous accorder l'oubli des expériences de nos vies passées.

    Nous pouvons repartir ainsi à la découverte de nous-mêmes.

    Les bébés portent un sillon vertical sur la lèvre supérieure: la marque de l'ange.

    * Pénélope: femme d'Ulysse. Elle a attendu son mari pendant de longues années, assaillie de prétendants

    souhaitant accéder au trône.

    Elle les faisait patienter en leur promettant sa réponse une fois sa tapisserie terminée.

    Elle défaisait la nuit ce qu'elle avait fait le jour.

    * Retrouvez le roman de Muriel Barbera dans cet article du blog acoupdelles:

    "L'élégance du hérisson à deux voix"

    Complétez votre lecture avec ces deux articles du blog acoupdelles sur l'Instant Présent:

    "Lâchons prise pour vivre l'instant présent" première partie

    "Lâchons prise pour vivre l'Instant Présent" deuxième partie

    Merci à Alexandra Celerault, l'illustration "Je choisis l'onde que j'ai envie d'émettre est tirée de

    "Mets ta couronne sur ta tête" lien youtube HORS SERIE #4

    Merci pour le partage de cet article du blog acoupdelles concocté pour vous avec Amour.

    Pour le commenter, l'aimer, le partager, c'est le bouton rose à droite

    Pour recevoir l'article inspirant de la semaine et la news qui réfléchit notre vie

    Pensez à l'abonnement, c'est le bouton rose à gauche

    À bientôt

    Clem

    #blogacoupdelles #instantpresent #prendreunedecision #surmonterlesobstacles #alexandracelerault #devenirsoi #oserchanger #surmonterlapeur

    © 2016 by acoupdelles. crée joyeusement avec Wix.com

    • Facebook - White Circle
    • Twitter - Cercle blanc
    • Pinterest - White Circle
    • Instagram - Cercle blanc