Quatre bouquins de femmes par acoupdelles



    Lequel choisirez-vous ?

    Le blog acoupdelles célèbre la femme à travers ses portraits de femmes engagées

    dans la rubrique " Histoire de vies ".

    Récemment, vous avez rencontré Cathy et Marie.

    Je vous présente aujourd'hui quatre bouquins de femmes.

    Quatre personnalités différentes qui feront battre votre cœur à la lecture de leur roman.

    Le léger

    " Ne dites pas à ma mère que je suis voyante, elle me croit libraire à Vancouver "

    de Eileen Cook.


    Un livre trouvé à l'aéroport parmi les livres de gare ? peut-être.

    Des livres qui font du bien. Ils ont le don de divertir sans alourdir.

    Dans la lignée de " La vie secrète d'une mère indigne ", c'est un roman jubilatoire.

    Il conte le parcours d'une jeune femme en quête d'Amour.

    De l'Amour solide, sécurisant, établi sur les rails de sa vie.

    L'histoire

    Sophie Kintock a rompu avec son petit ami, à l'insu de son plein gré.

    Son monde bien ordonné s'écroule et ses projets de vie toute tracée s'envolent à jamais.

    Elle ne peut s'y résoudre et entreprend de reconquérir l'infidèle.

    Pour cela, elle endosse le rôle de voyante afin de prédire un avenir sombre, très sombre à sa rivale.

    Une suite de quiproquos et la voici propulsée voyante officielle.

    Des scènes hilarantes et une tendresse en filigrane désarment la lectrice.

    Il est facile de s'identifier à l'héroïne, de souhaiter s'approprier un peu de son audace.

    Une fin un peu téléphonée. Un " happy end " qui fait du bien.

    * J'ai aimé

    - Les ouvertures de chapitres qui portent le nom de signes du zodiaque avec en prime

    à chaque fois une courte prédiction.

    - Le Manifeste officiel des CÉLIBATTANTES qui remet en perspective

    la problématique de la recherche du partenaire idéal.

    L'extrait

    " Lorsque nous ferons la connaissance d'un homme, nous ne nous demanderons plus s'il

    est l'Homme Idéal, mais plutôt s'il est l'Homme Idéal du Moment. "

    L'auteure : Eileen Cook

    Elle est américaine et vit à Vancouver.

    Elle tient un blog, en anglais bourré d'humour.

    Voici le lien Eileen Cook .

    Ses livres sont adaptés pour le cinéma et la télévision.

    Elle est l'auteure, entre autre de " Une fille presque parfaite " que je lirai lors de prochaines

    vacances.

    Le cadeau de l'Univers

    " Anibal " de Anne Bragance

    Nous partons pour un tout autre univers. Celui-ci est plus intense.

    Nous voyageons en poésie dans l'univers sacré de l'enfance et celui plus alambiqué des relations

    parents-enfants.

    L'histoire

    Lolly et Hugues sont les parents d'Edgar, un garçon de douze ans.

    Le couple travaille dans le milieu de cinéma et n'ont guère de temps à consacrer à leur fils.

    Dans la grande maison de Saint Jean Cap Ferrat défilent les célébrités du grand et du petit écran.

    Le fils s'enferme dans le silence et ne communique qu'avec les fleurs auxquelles il se dévoue.

    Coup de théâtre

    Les parents souhaitent adopter un enfant. Voici qu'entre en scène, Anibal.


    " L'Inca " comme le surnomme Edgar, vient du Pérou.

    Il débarque avec sa bouille désarmante dans cette famille bancale.

    Irresponsables ils sont, irresponsables ils le restent.

    Les parents ne comprennent pas grand chose à la problématique de cet enfant venu d'ailleurs.

    Les enfants se regroupent, une amitié hors du commun se noue.

    Devant le danger mortel qui menace Anibal, les deux garçons programment une fugue qui

    doit les mener dans la Cordillère des Andes.

    *J'ai aimé

    - Le roman dès la première phrase:

    "J'aurai bien aimé avoir une mère qui ressemble à Ava Gardner dans La Comtesse aux pieds nus ".

    Le cadre est posé.

    - L'amour d'Edgar pour les fleurs et son discours intérieur empli de sagesse.

    - L'auteure aime jouer avec les mots et fait confiance à l'intelligence du lecteur.

    L'extrait

    "Question prénom, je suis battu à plates coutures : le mec, il s'appelle Anibal, je vous jure et

    cette fois c'est pas une invention de Lolly. Il a des yeux plus noirs que le trou du cul du monde

    et des cheveux pareils, raides comme la justice... "

    L'auteure : Anne Bragance

    L' écrivaine française est née à Casablanca.

    Son roman Anibal est paru est 1991. Ce n'est pas un coup d'essai.

    Elle a débuté en écriture en 1973 avec son roman " Tous les désespoirs vous sont permis "

    Son petit dernier est paru en 2015: " Remise de peines "

    Des romans à offrir et à s'offrir pour rester dans la beauté du texte.

    Partir en mer

    Avec " Les femmes d'à bord " de France Guillain.

    Des portraits de femmes amoureuses de la mer.

    France les a côtoyées pendant vingt ans en parcourant les mers, en fréquentant les ports.

    Toutes sont dévouées à leur bateau. Toutes sont navigatrices corps et âme.

    À travers ces portraits, toute la gamme des émotions féminines déferle.

    Tendres, courageuses, entêtées, inspirées, elles sont des dizaines de milliers à sillonner

    les mers en continu ou occasionnellement.

    Des vies surprenantes, des situations cocasses de quoi nous bercer même si nous ne souhaitons


    pas embarquer.

    * J'ai aimé

    Ces histoires courtes et denses qu'on lit le soir comme celles qu'on raconte

    aux enfants.

    Ces tranches de vie de femmes embarquées par amour de la mer et/ou par amour du

    marin qui partage leur vie.

    L'extrait

    " Son bébé venait de tomber à l'eau. Comme elle restait, immobile, sur le pont,

    je m'apprêtai à plonger du mien pour sauver le petit de la noyade.

    Du geste elle m'interrompit. Elle lui avait tendu une échelle, et déjà, le petit garçon

    d'un an à peine s'y accrochait, sortant le nez de l'eau pour respirer. "

    L'auteure: France Guillain

    France est originaire de Polynésie.

    Grande navigatrice et skipper, elle a fait plusieurs fois le tour du monde avec ses cinq filles.

    Touche à tout, elle passe du métier de modèle à celui de photographe, d'enseignante, de couturière.

    Elle fait un détour du côté du journalisme

    Elle s'intéresse aux méthodes naturelles de bien-être et au naturisme.

    Elle est l'auteure entre autres de:

    " Le bonheur d'être nu " - " La méthode : Bain dérivatif, alimentation, soleil, argile "

    Son livre " Les femmes d'à bord " est paru aux éditions Arthaud !

    L'amour en fuite

    " La femme qui fuit " de Anaïs Barbeau-Lavalette

    L'histoire vraie relate un événement majeur de la vie de l'auteure.

    Anaïs engage une détective privée pour retrouver les traces de sa grand-mère.

    Elle va faire de surprenantes découvertes qui vont la mener sur la piste de cette femme

    en mal de liberté, sa vie trépidante et les choix qui l'ont amenée à vivre en abandonnant

    ses enfants.

    Au départ, il m'a été difficile de rentrer dans l'histoire.

    L'auteure parle à sa grand-mère et garde la lectrice à distance comme le témoin d'une

    histoire qui ne lui appartient pas.


    Au fil des chapitres, prise dans un tourbillon d'émotions, la lectrice s'identifie à la petite et la femme,

    à la fille et à l'enfant.

    La question se pose : comment peut-on abandonner ses enfants ?

    Quelle part d'égoïsme faut-il mettre en œuvre ?

    Et si dans chaque cœur de mère, il existait une femme qui hurle, qui se débat,

    qui vit écartelée entre son devoir d'amour et son désir de vivre sa propre vie.

    " L'écriture de ce livre m'a permis de prendre conscience de la blessure de l'abandon. "

    précise l'auteure.

    Ce roman a obtenu le grand prix du livre de Montréal en 2016.

    * J'ai aimé

    L'effort qu'il m'a fallu faire pour entrer dans l'histoire.

    La fascination éprouvée pour cette femme au destin hors du commun, aux choix contestables

    et courageux.

    L'extrait

    " Tu reviens donc chez toi en ébullition. Les jours reprennent leur cours, mais tu les traverses

    autrement. Portée par le courant. Tu sais maintenant que tu as un ailleurs.

    Ce que tu ne sais pas, c'est que tu en auras toujours un, et jamais le même. Ce sera ta tragédie. "

    L'auteure : Anaïs Barbeau-Lavalette

    Elle est réalisatrice, scénariste et romancière québécoise.

    Cette jeune auteure est âgée tout juste de 40 ans !

    Retrouvez la dans cette mini interview "Anaïs"

    Tous ces livres sont dans ma bibliothèque et vous y attendent.

    Merci pour le partage de cet article du blog acoupdelles concocté pour vous avec Amour.

    Je vous invite à le partager, le commenter, l'aimer

    C'est le bouton rose à droite

    Pour recevoir les articles du blog et la news qui réfléchit notre vie directement dans votre boîte mail

    Pensez à l'abonnement, c'est le bouton rose à gauche.

    À bientôt

    Clem

    #bouquins #femmes #blogacoupdelles #eileencook #franceguillain #annebragance #anaisbarbeaulavalette #livres

    © 2016 by acoupdelles. crée joyeusement avec Wix.com

    • Facebook - White Circle
    • Twitter - Cercle blanc
    • Pinterest - White Circle
    • Instagram - Cercle blanc