J'apprends à méditer en toute simplicité par acoupdelles



Oubliez les idées reçues sur la méditation.

Faites le point sur une pratique devenue indispensable dans un monde en permanente mutation.

" Chaque chose est merveilleuse à sa façon, même l'obscurité et le silence et quelque soit l'état

où je me trouve, j'apprends à m'en contenter. " Helen Keller*

Vous croyez que la méditation n'est pas faite pour vous ?

Que vous devez être maître Yoda ou yogi confirmé pour parvenir à méditer ?

Vous pensez que méditer, c'est rasoir. Qu'il vous faut rester immobile de longues minutes

et que bien d'autres tâches urgentes vous attendent ?

Oubliez vos préjugés.

En toute simplicité, avec acoupdelles, faites vos premières respirations en méditation.

États des lieux

J'y suis arrivée, vous pouvez le faire !

Ce n'était pas gagné au départ.

J'étais nerveuse, peu sûre de moi.

Facilement déstabilisée, angoissée pour une peccadille.

Je prenais sur moi pour paraître détendue.

Juste une façade masquant une grande fragilité, un manque de confiance en soi.

Des débuts difficiles

Pour débuter j'avais choisi de privilégier un moment, un endroit pour entrer dans le vif du sujet.

Ça n'a pas été chose facile.

Je gigotais comme un asticot sur mon tapis... ou bien je m'endormais.

Comme un fait exprès, le bout du nez démangeait, mon pied était pris de crampes.

Ma tête bourdonnait de mille choses beaucoup plus importantes à faire que de rester immobile

sur un coussin !

J'avais le sentiment de perdre mon temps et mon corps n 'avait qu'une envie : échapper à cette

torture que je lui infligeais.

Comprendre à quoi ça sert, aide à tenir

Savoir à quoi sert la méditation et les bienfaits attendus aide à se mettre en route.

Le temps et la pratique font le reste.

Il faut tenir bon pour obtenir des résultats... étonnants.


Les bienfaits de la méditation

_ Dans votre corps

La méditation a des effets positifs sur l'hypertension, la fatigue chronique, la sensibilité à la douleur.

Les battements du cœur se calment et se régulent.

La qualité du sommeil s'améliore.

Tout votre corps est impacté.

Votre teint s'éclaircit.

Votre digestion est plus facile et la prise de nourriture s'auto-régule.

La bonne humeur est au rendez-vous.

- Sur votre bien-être

La pratique de la méditation aide à évacuer le stress et à prendre conscience des plaisirs de la vie.

Elle participe à la réduction de l'anxiété et leurs corollaires : burn-out, dépressions nerveuses.

Elle a un effet régulateur sur les états cyclothymiques.

C'est un outil précieux et efficace pour soulager la plupart de nos maux,

comme une voie de libération intérieure.

- Bien dans sa tête

La méditation permet de définir vos objectifs de vie avec ordre et vous guide dans leur réalisation.

Elle permet d'exprimer librement la gratitude, le plus puissant des soins bien-être.

Elle vous invite à reprendre en mains les rênes de votre vie et de votre bien-être.

- Une immersion intérieure

Lorsque vous méditez vous avez accès à votre guide intérieur, vous activez la loi de Guidance*.

Vous vous libérez de vos conditionnements et vous activez la loi d'Attraction.

* Retrouvez l'article de votre blog sur le pouvoir de l'Intention

" Comment se libérer en écoutant la voix de l'Intention par acoupdelles "

Lorsque vous êtes confuse, embarrassée, la méditation permet d'y voir plus clair.

Elle vous invite à agir avec discernement.

Vous pouvez ainsi choisir à chaque instant l'action juste à mettre en œuvre.

Tout votre être en est transformé :

" On peut voir à l'Extérieur ce qui se passe à l'Intérieur. "


* La loi de Guidance permet de trouver le sens fondamental de votre vie.

Elle utilise l'Intuition pour la prise de décisions.

Certains la représentent comme votre guide intérieur.

Un cerveau libéré de ses tensions, laisse circuler librement votre précieuse Intuition.

* La loi d'Attraction permet d'attirer ce qui est réellement bon pour vous, même si parfois cela

ne paraît pas évident.

" Je demande à l'Univers ce que je désire, ce qui est bon et juste pour moi. "

En route

Entrez en méditation

Sans prétendre atteindre le nirvana, la méditation s'initie en douceur.

C'est un langage que votre cerveau comprend et accepte.

Tout au long de votre entreprise, soyez attentive à vos ressentis.

Observez vos progrès que vous ne manquerez pas d'accomplir au cours de vos séances.

Vos premiers pas

- Commencez par de courtes séances en vous accompagnant d'un support visuel et/ou musical.

Faites des essais afin de trouver la durée qui vous convient : 10, 20 ou 30 minutes.

N'hésitez pas à raccourcir la séance si elle celle que vous avez choisie vous paraît trop longue.

L'important est de déterminer le temps au début de la séance et de s'y tenir.

- Pratiquez chaque jour à la même heure. Évitez les moments qui vous trouvent fatiguée.

- Choisissez un endroit calme où vous ne serez pas dérangée.

Privilégiez ce moment en le mettant en scène : bougie, parfum d'ambiance.

Tout ce qui rend votre environnement agréable.

- Adoptez une posture où vous êtes à l'aise: dos vertical, assisse sur un coussin ou une chaise.

Privilégiez des vêtements souples et confortables qui favorisent une ample respiration.

- Coupez-vous de toutes les sources de distraction : qui sonnent, qui vibrent.

Même votre animal de compagnie peut vous détourner affectueusement de la concentration

nécessaire pour mener à bien ce moment dédié à votre ressourcement.

- Positionnez-vous en exploratrice de votre monde intérieur.


Le déroulement d'une séance

Vous êtes décidée. Vous avez pris la bonne décision.

Vous avez trouvé la juste posture et la tenue qui va bien. Félicitations !

Voici quelques conseils pratiques issus de ma pratique.

J'aime savoir à quel moment je sors d'une méditation.

Pour cela j'utilise un support musical et je compte 2 ou 3 plages musicales selon la longueur de

la méditation choisie.

J'affectionne " Doudouk " joué par Levon Minassian* (en lien un aperçu de cette divine musique)

Le fond musical n'est pas une obligation mais il aide les débutantes que nous sommes.

Lorsque l'esprit s'envole vers des sphères encombrées, elle permet de revenir en douceur

à la présence ICI et MAINTENANT.

* Doudouk ou duduk: instrument s'apparentant au hautbois

Ma posture préférée

Je n'arrive pas à rester en position du lotus. Mes genoux s'y refusent.

J'ai opté pour le zafu*. Je me place à genoux en hauteur.

La posture assise, le dos droit contre une chaise me convient également.

Je place un petit coussin sous mes pieds pour le confort et la chaleur.

* Le zafu est un coussin de méditation. Il faut le choisir en fonction de sa taille.

Vous avez trouvé la bonne posture ? Commencez.

En place pour votre séance.

Des pensées vont affluer.

Ne les bloquez pas, accueillez-les et laissez-les filer comme un nuage qui passe dans un ciel serein.

Fixez votre attention sur votre respiration qui va se calmer peu à peu.

- Favorisez la respiration thoracique, elle permet de libérer le mental.

Elle calme le petit vélo qui mouline sans cesse.

- Avant de débuter, prenez une minute pour prendre conscience de cette respiration en plaçant

les mains au-dessus de la poitrine.

À l'inspire, vos mains se soulèvent, à l'expire elles s'abaissent.


Ajoutez le " mot qui voyage "

Sur la photo ci-dessus, c'est le mot GRATITUDE qui voyage.

Il apporte calme et sérénité. Il emplit nos corps d'un bien-être indescriptible.

Certains appellent ce mot : mantra*.

Quand votre esprit vagabonde, sacré mental !, vous pouvez répéter ce mot et le laisser voyager.

Il occupera tout l'espace mental et dénouera l'écheveau de pensées qui échauffent votre cerveau.

* Mantra : syllabe ou phrase que l'on répète en respirant calmement.

Merci aux guerrières de lumière prises en flagrant délit de méditation :

Valérie, Marie-Claire, Nadine, Céline et Clémentine.

Vous n'êtes pas encore convaincue ? Lisez la suite

La méditation, une incontournable du développement personnel

- Elle permet de mieux se connaître, de s'accepter totalement.

Elle nous fait apprécier plus intensément les moments vécus.

" La nature chante plus fort "

*La pratique de la gratitude peut se faire en pleine conscience.

- La méditation préserve votre corps, élève votre esprit, nourrit votre âme.

Elle permet de faire la distinction entre émotions positives et négatives.

Elle favorise les premières et réduit les secondes de façon significative.

Elle permet d'en faire la distinction avec une grande précision.

" Les émotions sont positives dans la mesure où elles favorisent notre épanouissement

et négatives si elles minent notre bien-être. " Matthieu Ricard

- La méditation procure une belle dose d'énergie naturelle.

- Elle a des effets secondaires garantis : bien-être et optimisme

Si vous ne pouvez pas rester immobile

La méditation se pratique partout, en toutes occasions.

Expérimentez-la chaque jour à petites doses, pendant quelques minutes :

- En épluchant des légumes : restez concentrée sur le toucher, le mouvement.

- En buvant votre café : soyez attentive à l'odeur, la chaleur du liquide.

- En marchant dans la nature : respirez à pleins poumons, profitez des odeurs, des bruits.

- En faisant la queue à la caisse du supermarché : étudiez les personnes qui vous entourent.

Sont-elles souriantes, affairées, préoccupées ? Observez-les avec bienveillance.

- En prenant votre douche : sentez l'eau qui ruisselle sur votre peau attentive à sa température,

le bien-être ressenti.


Même dans l'eau

Au cours des longueurs de piscine, j'aime répéter ces phrases, ces mots inspirants et motivants.

Leurs effets sont puissants et toute la séance de nage en est transformée.

OUI vous pouvez méditer en mouvement.

Toute situation est propice à la pratique de la médiation en Pleine Conscience.

Débutez par une action chaque jour et notez vos résultats :

- Comment se place votre respiration

- Quelle position prend votre corps

- À quel rythme bat votre cœur

Au fil du temps, multipliez les expériences en changeant les lieux, les occasions.

Tenez un carnet de bord et notez vos impressions, vos progrès, vos attentes.

Cette pratique est accessible à toutes, lancez-vous !

Balayez les fausses croyances qui font obstacles à la mise en route

- Mes pensées s'égarent.

Mille pensées se bousculent comme une chaîne sans fin.

" Soyez patiente et tolérante envers vous-même. Avec le temps et un peu de pratique,

vous apprenez à ramener votre attention vers le point de concentration souhaité. "

- J'ai du mal à rester en place, l'immobilité m'angoisse.

" Évitez de fermer les yeux, fixez la flamme d'une bougie ou les courbes d'une fleur pendant

votre temps de méditation. Accompagnez-le d'un soutien vocal. "

Deepk Chopra propose une palette de méditations avec un thème précis :

Créer la prospérité, Relations miraculeuses, Le destin dans vos désirs et bien d'autres.

Actuellement il propose 21 jours de méditation autour du thème : Se libérer du poids de la vie.

Retrouvez le lien avec le site de ce grand monsieur du développement personnel


Vous pouvez pratiquer également la méditation Pleine Conscience en pratiquant le QI Gong.

Quelques réticences :

- Je n'arrive pas à faire le vide et à ne penser à rien. C'est normal ?

" La méditation ne consiste pas à ne penser à rien mais à se concentrer sur une chose

en particulier : sa respiration, un mantra. "

- Méditer, ça m'endort !

" Le moment choisi n'est peut être pas le bon. Évitez la position allongée. "

Pratiquez de préférence la Pleine Conscience. L'immobilité n'est peut-être pas indiquée

pour vos débuts.

- J'ai du mal à fixer un moment, à trouver un lieu dédié à cette activité.

" Vous pouvez également prendre quelques instants pour vous concentrer sur un objet,

en étudier sa forme, sa couleur, sa texture au cours d'une promenade.

Restez concentrée sur votre respiration. C'est cela aussi la méditation. "

Si vous manquez de temps disponible, ne vous mettez pas la pression.

Quelques minutes suffisent.


Ce que disent celles qui la pratiquent

Depuis que je pratique la méditation :

- Mon esprit cesse de vagabonder, il cesse son incessant tricotage. (Annie)

- Je cesse d'échafauder des scénarios catastrophes et je retrouve mon optimisme. (Nadine)

- Je me sens plus calme, reposée comme après une bonne nuit de sommeil. (Sylvie)

- J'ai plus confiance en moi, je me sens plus forte pour affronter les aléas de la vie quotidienne.

(Claudine)

- La méditation me calme et je reste la personne passionnée que je suis. (Clémentine)

Mise en garde

- La méditation ne remplace aucun des soins médicaux prescrits par votre médecin.

Elle peut améliorer leurs effets.

Des résultats " fausses pistes "

- Il peut apparaître une sérénité de surface

Quand vous pratiquez régulièrement la méditation, vous pouvez avoir tendance à mettre les émotions

négatives en sourdine.

Vous vous interdisez de les exprimer et vous vous coupez de votre spontanéité.

En cas d'échec, c'est la colère contre soi qui prend le dessus.

Vous allez à l'inverse du résultat visé.

- Vous cessez de rechercher la résolution aux problèmes rencontrés.

La mise à distance n'est pas la résolution des problèmes.

Non résolus, ils resurgissent d'une autre façon et peuvent se montrer encore plus destructeurs.

- Vous vous coupez de la vie, de ses épreuves et du contact avec les autres.

Vous restez au stade spectatrice de votre vie. Vous n'en êtes plus la créatrice.

- Vous pensez tout gérer et vous allez à l'encontre du résultat escompté, celui de vous autoriser à être

telle que vous êtes.


Quelques conseils et encouragements

Ne vous découragez pas.

La mise en pratique n'est pas un long fleuve tranquille.

Certaines séances de méditation vous porteront aux nues, d'autres seront chaotiques et décevantes.

Soyez patiente envers vous-même.

Notez vos progrès

Ces notes vous donneront l'envie de poursuivre ou de vous y remettre en cas d'interruption.

Si vous souhaitez recevoir des conseils personnalisés, n'hésitez pas à me contacter.

* Helen Keller : écrivaine et conférencière américaine. Née en 1880 et décédée en 1968.

Handicapée dès ses 1 an et demi, elle est la première personne handicapée à obtenir un diplôme

universitaire.

Merci pour le partage de cet article du blog acoupdelles, concocté pour vous avec Amour.

Pour le partager, l'aimer, le commenter, c'est le bouton rose à droite

Si vous souhaitez recevoir les articles du blog et la news qui réfléchit notre vie,

Pensez à vous abonner, c'est le bouton rose à gauche.

Avec l'abonnement, un cadeau surprise vous attend

À bientôt

Clem

#meditation #apprendreamediter #blogacoupdelles #deepakchopra #debuterlameditation #qigong #matthieuricard #helenkeller

© 2016 by acoupdelles. crée joyeusement avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc