Détectez et stimulez votre énergie vitale avec acoupdelles


Imaginez-vous, telle une lampe ancienne.

Votre réservoir est empli d'huile, vous venez de naître.

À votre demande la mèche s'enflamme, la lampe éclaire le monde qui vous entoure.

Si vous la laissez brûler inutilement ou avec trop grande intensité, l'huile se tarira rapidement.

Si vous trouvez la juste mesure, sa lumière vous accompagne un long moment.


Votre énergie vitale est à l'image de cette réserve d'huile.

Elle se trouve en chacune de vous.

D'où vient-elle ?

Comment pouvez-vous la mettre en action et l'utiliser à bon escient ?



Une notion essentielle " Venue des étoiles "

Nous avons à notre disposition une ressource inépuisable qui naît de notre union à tous.

Notre corps, véritable centrale énergétique fonctionne tel un récepteur.

Il transporte une énergie, source d'une force incroyable.

Elle nous permet de vivre des choses que nous n'aurions jamais osé réaliser sans elle.


Deux visions de l'Énergie vitale

En Occident

On en parle plus souvent même si cela s'accompagne parfois d'un sourire condescendant.

Cette notion existe pourtant depuis des siècles.

Ne dit-on pas : " Péter le feu ", " Être tout feu tout flamme " en parlant de notre forme ?

Dès 1773, Mesmer* met en évidence le magnétisme animal.

En physique, Einstein la met en équation sous la formule e=mc2 et donne matière à l'énergie.

En psychanalyse, elle se nomme " libido " et le plus souvent, elle mène le monde.

Plus proche de nous, la science démontre que l'énergie vitale est présente dans le cœur même de la cellule sous forme d'organites. Ils constituent sa centrale énergétique.



En Orient

L'énergie vitale a toujours été reconnue. On utilise sa puissance au quotidien.

En Inde

On la retrouve un peu partout : dans la pratique du yoga, dans les médecines, les arts, la cuisine.

On la nomme Prãna (terme sanskrit).

Ce dernier intègre les notions de souffle, son principe vital et sa manifestation.

En Chine ou au Japon

L'énergie vitale se nomme KI ou CHI ce qui signifie, souffle, énergie.

Elle est présente également dans la médecine, les arts, la cuisine.

Cette force fondamentale coule dans toute chose vivante ou inerte.

Elle est l'essence même de la réalité et par nature ineffable et indescriptible.

On la représente par le symbole du yin-yang.

Dans la technique du Reiki, on l'appelle le " rei ".

La tradition spirituelle orientale la nomme " la kundalini ".

Elle est reconnue en médecine chinoise.

En acupuncture, les chemins empruntés par l'énergie sont les méridiens.

Ils se répartissent toutes les fonctions vitales : respiratoires, cardiaques, digestives, excrétoires.

L'énergie est réelle et présente en tout être et en toute chose que ce soit dans les traditions orientales ou sous un microscope.


L'élan vital

Parfois vous vous levez avec l'envie de vivre à fond la journée qui s'annonce.

À d'autres moments, l'énergie vous manque et son absence vous plombe.

Disparu ce flux de vitalité qui donne du goût, du parfum et des couleurs à votre vie.

Est-il possible de la maîtriser afin d'en disposer à volonté ?



Quelques principes

Le fondement de toute vie

L'énergie est une vibration élémentaire.

Elle ne peut être saisie qu'à l'occasion de ses manifestations extérieures.

Elle procède de cinq sources dans notre corps :

- L'énergie reçue de vos parents à la naissance

- Les aliments que vous consommez

- L'air que vous respirez

- Les hormones qui circulent dans votre corps

- L'environnement naturel que vous occupez


Une machine bien huilée

Votre énergie résulte d'une complicité corps-esprit.

Véhiculée par les émotions qui la produisent, elle se diffuse dans l'organisme par les systèmes endocriniens.

Elle emprunte la voie des neurotransmetteurs.

Les hormones la transportent à bon port et interviennent sur un organe ou sur l'ensemble du métabolisme.

L'énergie vitale est une force que vous pouvez mobiliser instantanément.

Elle accélère le rythme cardiaque et augmente le tonus musculaire.


Votre énergie doit se nourrir pour se développer

Une personne sans KI est sans énergie. Elle est morte.

Tant que vous êtes en vie, quelques soient vos intentions, vos actions à mener, vous avez besoin d'énergie.

Vous allez en dépensez en fonction du but poursuivi.

Cela concerne toute activité physique et psychique.

Vos émotions, vos pensées en consomment autant sinon plus que vos efforts musculaires.



Prise de conscience sans prise de tête

Prenez conscience de ce potentiel pour augmenter vos ressentis subtils et vous recharger au niveau énergétique.

Maintenir une vitalité optimale débouche sur la responsabilisation.

Ce n'est pas la fatalité qui vous mine mais un manque d'entretien ou les mauvais traitements que vous vous infligés.

Apprenez à discerner les personnes et les lieux positifs ou toxiques pour vous nettoyer et vous protéger.

Faites confiance à votre instinct.

Il vous guide dans vos choix et vous permet de privilégier ce qui vous est bénéfique.

Prenez soin de votre énergie vitale, elle est précieuse. C'est l'essence même de votre vie.

Ne la dispersez pas aux quatre vents d'une volonté qui n'est pas la vôtre.

Apprenez à la renforcer et osez emprunter de nouveaux champs pour comprendre la véritable nature de la vie à l'aide d'exercices pratiques quotidiens.

Deux d'entre eux vous sont proposés à la fin de cet article.



Soyez attentive à vos chutes de vitalité

Vous vous sentez à plat ?

Vous trouverez aisément quelques traitements pour vous remettre d'aplomb.

En avez-vous compris la cause ?

La médecine chinoise se fonde sur la prévention plutôt que la guérison.

Elle conseille de faire un bilan saisonnier afin de maintenir un bon niveau d'énergie et de préserver

son harmonie.

Elle relie le corps à l'esprit.

Vous vivez entourée d'une surabondance d'informations et cela vous épuise.

Vous êtes amenée à effectuer des choix en permanence et ils vous pèsent en vidant l'énergie de la rate et

de l'estomac.

Lorsque l'énergie est perturbée, c'est le signe que des émotions font blocage en vous.

Découvrez comment agir au moment où vous sentez vos forces faiblir.


Une question d'âge

Après 35 ans, les cellules se régénèrent plus lentement et se reproduisent au ralenti.

À 70 ans, elles peuvent avoir perdu 50% de leur capacité.

Cette perte est attribuée essentiellement à l'oxydation des tissus.

Une oxydation due au stress causé par une mauvaise hygiène de vie et/ou par une gestion maladroite des émotions.

Comment freiner dans la descente ?


Prenez conscience de l'énergie

Autour de vous

Rapprochez les mains, paumes ouvertes l'une face à l'autre.

Écartez-les puis rapprochez-les en leur imprimant un mouvement de va et vient d'une amplitude de 2 cm.

Une résistance repousse vos mains.

Un ballon invisible semble s'être glissé entre vos doigts.

Vous avez senti l'énergie environnante.

En vous

Vérifiez chaque jour votre niveau d'énergie

Les yeux fermés, posez la paume de la main sur la région du nombril.

Les femmes posent la gauche en premier et la droite par-dessus la gauche. (Les hommes font l'inverse)

Concentrez-vous sur votre nombril qui doit devenir tout chaud.

Si la sensation de chaleur est immédiate, l'énergie est bonne.

Si le ventre reste froid, l'énergie est basse, il est temps de réagir.



Retrouvez et maintenez un bon niveau d'énergie

La règle d'or

" Apprenez à gérer le stress de quelque nature qu'il soit " et ses conséquences.

Pour calmer l'anxiété, parer aux insomnies, vous avez recours à une nourriture plus abondante, à l'alcool, au tabac. Ça aide à tenir le coup, pensez-vous.

C'est tout le contraire.

Envisageons d'autres pistes qui mènent sur le chemin du bien-être.

Quelques règles simples

- Un bon sommeil

Au cours de la nuit, vos cellules, vos tissus se régénèrent. C'est la plage horaire choisie par l'hormone de croissance qui les répare. D'où l'importance de passer de bonnes nuits.

Vous pouvez agir pour en améliorer les conditions.

- Sur l'environnement : limitez les bruits, la lumière, l'utilisation des écrans

- Sur vous-même: avant de vous endormir, massez-vous le ventre en respirant amplement.

* Si le sommeil a du mal à venir, faites appel à la phytothérapie.

Demandez conseil à un spécialiste, il vous orientera vers des extraits de passiflore, de valériane,

de pavot de Californie.


Une bonne respiration, c'est essentiel

Adoptez une respiration ample et comptée, cela permet de libérer l'anxiété.

Elle maintient un bon état de santé et une grande vitalité.

Observez-vous : vous êtes en apnée à longueur de journée. RESPIREZ

Il existe plusieurs techniques respiratoires.

Trouvez celle qui vous correspond.

Voici celle que je pratique régulièrement.

Pendant 5 minutes, respirez et rien d'autre.

Comptez 5 secondes à l'inspir et 5 secondes à l'expir.

Répétez cette séquence 3 fois par jour en période de stress, 1 fois par jour en entretien.

* Aucun risque de surdosage, vous pouvez la pratiquer sans modération.



Une bonne alimentation, c'est indispensable

- Mangez léger en mastiquant bien.

Choisissez les bons aliments, bio de préférence.

Vous évitez ainsi les perturbations générées par les traitements chimiques pilleurs d'énergie.

- Élisez le régime alimentaire qui vous correspond : flexitarien, végétarien, vegan.

Faites des expériences et notez les résultats.

Quelque soit le régime choisi, respectez les règles suivantes :

* Privilégiez les légumes de couleur orangé, poussant à fleur de terre et dessous comme les carottes, les panais, les potirons, les pommes de terre ou les patates douces.

* Contrez le stress oxydatif d'une alimentation trop acide.

Votre corps s'en défend en pillant vos réserves de minéraux afin de le neutraliser, au détriment des os, des organes et de votre vitalité.

Quelques règles simples

- Consommez plus de 5 fruits et légumes par jour.

Ne soyez pas timide, allez jusqu'à 9 et abusez d'herbes et d'épices.

Les fruits et les légumes rouges, verts, oranges, violets contiennent plus d'antioxydants.

Les légumes à feuilles comme les choux et les épinards sont riches en calcium et en potassium.

- Oubliez la viande et introduisez des légumes secs et des céréales plusieurs fois par semiane.

- Consommez des omega-3 que vous trouvez dans l'huile de colza, l'huile de noix, les petits poissons gras.

- Buvez chaud ou à température ambiante, jamais glacé.

Le froid bloque la digestion et demande une énergie plus importante pour sa remise en route.

Retrouvez tous les conseils en alimentation dans l'article du blog

" Comment adopter une alimentation végétarienne avec acoupdelles "



Du sport encore

On vous le répète : bougez-vous ! Vous manquez de temps ?

Pratiquez le sprint

Votre temps est limité et vous ne pouvez passer des heures sur un terrain ou dans une salle.

Mettez à profit chacune de vos séances en pratiquant le sprint.

Variez les terrains et les dénivelés.

Changez votre rythme que vous soyez à pied, à vélo, ou dans l'eau.

Travailler l'endurance c'est bien mais votre corps s'endort dans un ronron qui l'empêche de progresser.

Parsemez vos plages d'entraînement de séquences de sprint.

Après un échauffement sérieux, allez-y à fond, le plus vite possible.

Si vous n'y êtes pas habituée, commencez par de petites plages de quelques secondes, 2 fois par semaine.

Puis augmentez progressivement la fréquence et l'intensité.

C'est là que vous repoussez vos limites et accroissez votre énergie vitale.


Énergie vitale et l'aura

Retournons du côté de la médecine chinoise.

Vous connaissez ces sept centres d'énergie placés le long de votre colonne vertébrale.

Ils correspondent aux sept glandes principales de votre système endocrinien.

Lorsque l'énergie y circule librement, vous disposez d'une belle énergie.

Vous êtes en équilibre, vous connaissez l'harmonie.

Elle peut se retrouver bloquée à un ou plusieurs niveaux.

Votre énergie est en berne. Vous êtes en souffrance.

Certaines expériences montrent l'existence de l'aura.

Cette couche de quarante centimètres environne notre corps en un halo lumineux.

Son épaisseur varie en fonction de la force de votre énergie vitale.

Elle forme une première barrière contre les agressions énergétiques extérieures.

À vous d'en prendre soin.

Vous êtes de véritables éponges, vous absorbez le positif comme le négatif.

Pour le positif, vous pouvez le garder, quant au négatif quelques règles pour éviter ces éléments toxiques.

Fuyez :

- Les personnes qui vous déstabilisent

- Les lieux qui vous perturbent (quittez votre maison si vous y vivez dans l'inconfort)

- Les aliments que vous ingérez ou les produits que vous mettez sur votre peau (évitez les perturbateurs endocriniens)



Deux exercices indispensables

1- La douche psychique

* Tenez vous debout, bien ancrée dans le sol, les pieds bien à plat.

Les yeux fermés, visualisez un pommeau de douche virtuel placé au-dessus de votre tête.

De ce pommeau coule une eau claire, argentée, vivifiante.

Elle évacue toutes les scories qui encombrent votre corps et votre esprit.

Respirez amplement en pratiquant la respiration comptée.

Vous pouvez les sentir quitter votre corps et s'évacuer dans la terre.

2- La coque de protection

Vous connaissez sans doute ce sentiment d'être vampirisée par certaines personnes.

Leur contact vous épuise.

Lorsque celui-ci est inévitable, si la personne fait partie de votre famille par exemple, la coque de protection peut se révéler utile.

* Visualisez une bulle transparente de forme ovale dans laquelle vous vous placez.

N'oubliez pas de maintenir le contact avec le monde extérieur en gardant une petite ouverture.

Elle se situe au niveau du troisième œil, à la racine du nez.

Respirez amplement et calmement à l'intérieur de cette bulle.

Prenez refuge et ressourcez-vous à chaque fois que vous vous sentez agressée, affaiblie par le monde extérieur.


L'énergie de Dame Nature

Vous disposez d'une énergie gratuite, en permanence à votre disposition : celle de Dame Nature.

Un environnement vert exerce une influence bénéfique.

Vous le ressentez lorsque vous faites une promenade en forêt ou au bord de l'eau.

Vous reprenez contact avec vous-même et retrouvez votre juste place.

Vous fortifiez votre sentiment d'appartenance au monde et relativisez votre égo.

En cheminant :

- Observez ce qui vous entoure

- Concentrez-vous sur votre respiration (encore et toujours)

- Ressentez la symbiose avec la nature, elle respire avec vous.

- Essayez de marcher pieds nus, reprenez contact avec la terre.

- Faites une méditation de quelques minutes, adossée à un arbre.

* Il m'arrive régulièrement de me recharger en énergie en prenant un arbre dans mes bras.

Je reste quelques minutes, collée à son tronc.

Ma respiration s'apaise, mon mental se calme et l'énergie revient avec le sourire.

- Jardinez en collectif ou en solo. Mettez les mains dans la terre.



Trois pratiques pour accroître l'énergie

- Le Reiki

Certaines d'entre vous sont des praticiennes chevronnées et vous en diffusez les bienfaits.

La pratique du reiki permet de libérer les énergies vitales qui sont en vous.

Elle vous ouvre au monde et à ce qui vous entoure.

Vos énergies s'unissent à l'énergie vitale universelle pour vous renforcer et vous enrichir.


- La Gratitude

Vos rêves restent bloqués ? Le plus souvent c'est l'énergie qui vous manque pour les réaliser.

Puisez dans l'incroyable réserve de l'Univers.

Deux articles de votre blog vous offrent de précieux conseils

* La Gratitude en pratique avec acoupdelles "

" Les deux ailes du bien-être : Louise et Lise par acoupdelles "


- Le sourire intérieur

Vous avez pris conscience de votre niveau d'énergie et vous souhaitez le maintenir ou l'élever.

Pratiquez le sourire intérieur.

* Visualisez un sourire, le vôtre. Il voyage dans votre corps.

* Ressentez le flux d'énergie qu'il produit et laissez-le descendre du visage vers le cou, le cœur, les poumons, le foie, les reins, le pancréas, la rate et les organes sexuels.

** Vous n'avez pas une bonne connaissance anatomique ?

Vous ne savez pas toujours placer correctement les organes, nommez-les, votre cerveau fait le reste.

* Envoyez ce sourire vers la ligne médiane du corps, le système digestif, le système nerveux et la colonne vertébrale.

* Suivez son cheminement jusqu'à ce que toutes vos tensions et vos douleurs s'estompent.

L'exercice est laborieux au début mais à l'usage il se fait de plus en plus rapidement.

Si votre énergie est en berne, le sourire aura du mal à progresser.

C'est le signe qu'il est urgent de vous protéger et de consacrer un peu plus de temps à vous-même.

** Reprenez les exercices 1, 2 et 3 de l'article.


* Mesmer Frantz-Anton (1734-1815), médecin fondateur de la théorie du magnétisme animal.

* Prãna : souffle vital à la base de toute vie

* e=mc2 : formule de la relativité démontrée par Albert Einstein que je ne vous présente pas.


#energievitale #blogacoupdelles #mesmer #antistress #pratiquerlereiki #pratiquerlagratitude #medecinechinoise #alberteinstein


Merci pour le partage de cet article du blog acoupdelles, concocté pour vous avec Amour.

Vous pouvez le partager, l'aimer, le commenter à l'aide du bouton rose à droite.

Recevez vos articles et la news qui réfléchit votre vie, directement dans votre boîte mail

Bouton " Je m'abonne " et recevez votre cadeau de bienvenue.

À bientôt

Clem















© 2016 by acoupdelles. crée joyeusement avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc