Renforcez ces 3 piliers indispensables pour une vie épanouie avec acoupdelles


" Plus vous vous aimez, moins vous êtes comme tout le monde, ce qui vous rend unique. " Walt Disney

Vous sentez-vous bien dans votre peau ? Fière de vous.

Avez-vous conscience de vos compétences, des réalisations accomplies à ce jour ?

Reconnaissez-vous ce potentiel qui est en vous, les capacités qui sont les vôtres ?

Avez-vous le sentiment de faire ou d'avoir fait les " bons " choix ?

Celui de votre compagnon, de votre métier, de votre environnement...

Vous avez répondu OUI à toutes ces questions ? Bravo, vous avez terminé votre lecture.

Ce n'est pas le cas ?

Vous pouvez poursuivre votre lecture et découvrir les 3 piliers d'une personnalité accomplie :

- La Confiance en soi

- L'Estime de soi

- L'Amour de soi

Découvrez le plus utile des passeports pour une vie épanouie.



La Confiance en soi

La Confiance en soi ouvre la porte à l'estime et à l'amour de soi.

Nous sommes plusieurs millions d'individus à en manquer.

Occasionnellement ou de façon permanente, nous sommes tous impactés.

Comme un blocage

Avez-vous déjà éprouvé ce sentiment de malaise face à une situation donnée ?

Cet entretien d'embauche que vous espérez tant, cette négociation pour l'achat d'une voiture que vous convoitez depuis longtemps.

L'enjeu vous paraît de taille et pourtant, vous n'osez pas et vous vous en voulez de tant de lâcheté !

Au moment d'agir, de dire les mots que vous pensez juste, vous restez muette ou balbutiez quelques phrases sans intérêt.

Des pensées négatives, dévalorisantes vous envahissent et vous paralysent.

Le manque de confiance en soi vous submerge.

Il impacte votre sphère personnelle ou professionnelle et peut s'étendre sur tous les domaines de votre vie.

Comprendre pourquoi

C'est indispensable pour agir efficacement.

Enfermée dans un carcan, vous éprouvez une souffrance intérieure : vous ne pouvez être vous-même, incapable de développer votre potentiel.

Les peurs, les inhibitions, les blocages, vous empêchent d'agir et stoppent votre élan de vie.



Et si ça venait de l'Enfance ?

Des parents peu présents et l'autorité parentale fait défaut à l'enfant qui se sent insécure et abandonné.

Les accidents de la vie comme le deuil, l'abandon peuvent être les causes de cette fragilité.

Elle vous laisse sans repère, comme un bouchon qui dérive au gré du courant de la vie et vous vous sentez perdue.

Vous éprouvez un fort sentiment d'angoisse lié à au manque de repères.

Vos relations avec les autres en pâtissent.

Une véritable souffrance

C'est le règne de la peur : peur du regard de l'autre, du ridicule, du jugement.

L'autre vous effraie. L'affrontement paraît impensable, vous vous dénigrez, vous vous dévalorisez.

Il vous est impossible de prendre une décision.

Vous tergiversez, hésitez ou vous vous taisez. Vous vous effacez, niez qui vous êtes.

Vous vous sentez nulle, incapable. Vous pensez " Je n'y arriverai jamais ! ".

Une spirale sans fin.



Reconnaître les cinq causes qui sapent la Confiance en soi

1- La peur de la critique

C'est la cause la plus répandue. Peut-être cela vous affecte-t-il ?

Vous donnez de l'importance aux opinions des autres.

Cela entraîne un fort sentiment d'insécurité.

Les critiques sont autant de blessures d'amour propre et vous oubliez qu'il vous est possible de les aborder de façon positive et constructive.

Les opinions des autres sont les seules à compter à vos yeux, les vôtres ne comptent pas.

2- Vous doutez de votre valeur

Vous baignez dans le doute en éprouvant un sentiment d'infériorité.

Vous êtes " le vilain petit canard ", celui qui ne réussit jamais, qui ne va pas au bout de ses projets.

Le doute est installé.

L'enfant blessée, ignorée, voire humiliée, refait surface.

Votre première mission auprès de vos enfants est de vous guérir de ce manque de confiance en vous afin de leur transmettre le bon positionnement.

Vous éviterez d'être un parent trop critique, trop exigeant, trop protecteur.

3- Vous culpabilisez sans cesse

La vraie culpabilité, la seule est issue de votre éducation.

Bien aspectée, elle ne dure pas.

Elle sert d'alerte et d'information sur la justesse de vos actions.

Elle est un réel problème lorsqu'elle vous empêche d'agir.

Un sentiment d'infériorité s'installe.

Un travail sur vous-même s'impose.

Lorsque vous vous attaquez au syndrome de la culpabilité, vous vous accordez le droit au bonheur, à la libre expression de votre être.

La Confiance en soi est la base du Courage. Au travail !

4- Le regard de l'autre vous effraie

Dans l'incapacité à exprimer vos besoins, vous manquez de défense.

Vous en éprouvez de la colère et du ressentiment, surtout envers vous-même.

Le doute, le pessimisme envahissent votre bulle qui s'emplit de négativité.

5- Vous êtes atteinte de perfectionnisme

Le souci de perfection peut être une qualité, c'est la conscience professionnelle.

Poussé à l'extrême, il mène le plus souvent à des attentes irréalistes et provoque l'effet contraire :

la procrastination.

Vous pouvez également vous sentir indispensable et vous ne savez plus déléguer.

Vous allez au-delà de vos forces, le processus du burnout est enclenché !



Apprenez à vous connaître

" Quoique tu rêves d'entreprendre, commence-le pour devenir visible "

C'est le début de la Confiance en soi.

Quatre pistes peuvent vous y mener pour ne plus faire semblant.

Vous restez vous-même et devenez une personne équilibrée et sûre d'elle.

1- Reconnaissez et acceptez vos points faibles autant que vos points forts.

Énoncez clairement vos possibilités et vos compétences en faisant une liste.

Vous serez étonnée du résultat.

Engagez-vous à renforcer vos points faibles.

Soyez tolérante et patiente envers vous-même.

2- Apprenez à vous affirmer, à vous respecter pour alléger la pression et vous sentir bien.

La voie royale pour y parvenir : faire du sport.

Vous apprenez à vous dépasser.

3- Soignez votre look.

Habillez-vous avec des vêtements qui révèlent votre personnalité.

N'hésitez pas à prendre conseil auprès d'une professionnelle si nécessaire.

4- Fixez-vous des objectifs réalisables et oubliez la peur de l'échec.

Retrouvez des articles dans la rubrique " Se connaître " qui vous épaulent au quotidien.



Cessez de vous dévaloriser

S'il y a bien quelqu'un sur laquelle vous adorez casser du sucre : c'est vous !

À force, vous en avez plein le dos, ne cherchez plus l'origine de vos douleurs !

Conjuguez-vous le verbe se dévaloriser à toutes les personnes ?

Vous n'avez besoin de personne pour vous taper sur les doigts et vous remettre sans cesse en questions.

Vous réussissez un examen : C'est un coup de chance !

Vous rencontrez un amoureux : Tôt ou tard, il va ouvrir les yeux et prendre les jambes à son cou !

Vous avez l'impression de n'être qu'une longue complainte aux accents d'échec.

Avec ce sentiment d'enquiquiner le monde à jouer les fausses modestes, en quête de compliments rassurants.


La personne zéro défaut n'existe pas !

C'est ce qui fait le charme de chacune d'entre vous.

Ce qui vous plombe, ce sont les perceptions négatives que vous avez de vos défauts.

Être autocritique devient un réflexe. Il vous est difficile de vous en débarrasser.

Une fois de plus, cela remonte souvent à l'enfance.

Maltraitance des autres, des proches parfois sur la petite fille que vous étiez, qui continue de se plaindre intérieurement.


Au boulot !

Ce n'est pas une fatalité.

Vous pouvez prendre le temps d'y réfléchir et de modifier cette attitude négative.

1- Comptez le nombre de fois où vous vous dénigrez. Notez le sur un cahier.

2- Demandez à un proche de vous le faire remarquer à chaque fois que vous vous discréditez.

3- Créez votre tableau magique.

Une pensée négative se profile ?

Prenez l'habitude de l'effacer avant de la formuler afin qu'elle n 'accapare plus votre attention.



Les quatre formules à oublier

- C'est pas grand chose-

Vous préparez un dîner digne d'un restaurant étoilé.

Vous vous êtes démenée tout au long de la semaine pour satisfaire le palais de vos invités.

Les compliments pleuvent, vous répondez : " C'est trois fois rien, vraiment pas grand chose ! "

En refusant ces compliments, vous vous tirez une balle dans le pied.

Pourquoi agissez-vous ainsi ?

Vous détestez les gros égos, en réaction vous devenez modeste... beaucoup trop.

Vous sabordez l'opinion que les autres ont de vous.

STOP

Face aux compliments, apprenez à dire simplement :

" Merci, je l'ai fait avec un immense plaisir... J'ai apprécié de le faire... J'adore exécuter cette recette. "

- J'y connais rien

Vous ne vous sentez pas capable de rivaliser avec les autres.

Leurs avis émis sur un film, un bouquin ou une expo prévalent.

Impressionnable, vous vous effacez et les laissez parler.

Plutôt que d'avancer une énormité, vous préférez écouter les autres.

" Ils pensent et argumentent beaucoup mieux que moi " pensez-vous.

STOP

Vous avez des lacunes, certes. Vous n'êtes pas creuse pour autant.

Votre culture et vos centres d'intérêt sont différents de ceux de vos amis.

Vous n'avez peut-être pas fait les mêmes études, pas eu le même entourage, le même métier.

Vous connaissez des tas de choses, n'en doutez pas.

Trouvez une alternative positive comme :

" Je n'y connais pas grand-chose mais continue, cela m'intéresse. "

- C'est pas possible d'être aussi stupide

Vous êtes votre propre distributeur à gifles lorsque vous vous trompez d'heure pour un rendez-vous, lorsque vous oubliez de ramasser le linge et qu'il pleut averse, lorsque vous laissez votre sac de sport dans votre voiture garée sur le parking.

À la fin de la journée, votre tête ressemble à une caisse enregistreuse pleine de reproches.

Vous êtes tolérante pour les erreurs des personnes qui vous entourent mais d'une grande exigeante envers vous-même.

Vous ne vous autorisez aucun dérapage, aucun droit à l'erreur.

STOP

Cessez de vous sermonner, profitez de ces loupés pour avancer.

Apprenez à vous organiser. Créez une alerte pour ne pas manquer votre rendez-vous par exemple.

- Allez-y je vous en prie

* Vous convoitez ce vêtement depuis longtemps. Il n'en reste qu'un à votre taille.

Une personne vous l'arrache des mains. Vous laissez faire sans protester.

Vous vous consolez en pensant que vous faites ainsi des économies.

* Vous êtes pressée. À la caisse, la queue n'avance pas.

Un monsieur vous demande de passer avant vous.

Vous acceptez sans rechigner.

Vous pensez mériter moins que les autres.

Vous préférez être dérangée que de déranger les autres.

Vous avez peur d'être rejetée, mal aimée.

STOP

Vous ne le serez pas plus, pas moins. Vous ne serez pas respectée, c'est tout !

Il vous faut apprendre à dire NON.

Non, je suis pressée moi aussi.

Non, ce vêtement est pour moi.

Vous ne serez pas détestable, simplement celle qui en a assez de se faire marcher sur les pieds !



L'estime de soi

L'estime de soi dépend des cartes distribuées dès l'enfance.

Vous avez été choyée, respectée, admirée

Vous pouvez devenir une adulte équilibrée, prête à affronter les réalités de la vie.

Vous savez tout naturellement vous montrer tolérante, respectueuse des autres, prête à accepter vos erreurs en tenant bon, capable de tout faire pour réussir.

Vous allez au bout de vos rêves en évitant de vous tirer une balle dans le pied au bord de la réussite :

Vous le valez bien et vous le savez !

Votre entourage vous apprécie et vous donnez confiance.

Celle-ci se trouve en vous et devient un véritable soutien pour les autres.

Vous savez utiliser votre potentiel sans vous dévaloriser.

Votre vie n'est pas exempte d'obstacles, mais vous savez les surmonter et votre vie est équilibrée.

Ce n'est pas votre cas

Vous pouvez modifier la donne du départ.

Voici un programme de messages qui peut vous aider à retrouver une saine estime de vous-même.

Il va vous permettre de renforcer tout votre être.

Vous allez vous servir du Pouvoir de l'Intention à travers l'usage des mots qui voyagent.

Quand

Préparez-vous

- Choisissez l'un des messages ci-dessous

- Notez-le sur une feuille de couleur

- Mémorisez-le et répétez-le plusieurs fois au cours de la journée.

Ces messages s'expriment à la première personne, mieux perçu par votre cerveau.

Vous le ferez voyager le soir avant l'endormissement.

Comment

Installez-vous confortablement sur votre lit.

Faites le tour du propriétaire, votre corps pour mieux en détendre chaque partie.

Votre respiration se calme et devient ample et régulière.

Laissez les pensées passer comme des nuages poussés par le vent dans le ciel.

Ressentez cette sensation de bien-être vous envahir peu à peu.

Imaginez une onde de couleur qui parcourt votre corps tout entier.

Prête ?


À votre rythme

Vous choisissez l'ordre proposé ou celui qui correspond le mieux à vos besoins immédiats.

Vous pouvez rester sur l'un d'entre eux plusieurs soirs de suite si cela vous paraît nécessaire et bénéfique.

Premier message

J'élève mon niveau vibratoire

En élevant votre niveau vibratoire, vous laissez partir toutes les choses qui encombrent inutilement votre esprit.

Deuxième message

Je crois en moi

Quatre mots qui vont renforcer la confiance en soi. Répétez sans compter, c'est la fondation de l'estime de soi.

Troisième message

Je suis une personne merveilleuse

Oui vous êtes cette personne, même si les événements vous en font douter parfois.

Laissez vous porter par ce message, même s'il vous paraît incongru au départ.

Vous vous y habituerez vite.

Quatrième message

Je fais la paix avec mon passé

Ce message parle de pardon, le lâcher prise.

Sans vous fixer sur un événement précis, une personne en particulier, laissez le flot de votre passé s'écouler avec sérénité.

Vous vous sentirez détendue, les épaules allégées de ce poids invisible que vous portez parfois depuis des années.

Cinquième message

J'apprends le bonheur chaque jour

Faites le bilan de votre journée en vous remémorant chaque bonheur vécu.

C'est une bonne habitude. Elle permet de ressentir la gratitude et augmente votre niveau vibratoire.

Vous serez plus attentive aux bonheurs pas si petits du quotidien.

Sixième message

Je me pardonne

Ce message est le frère du quatrième " Le Pardon ".

Celui-ci vous concerne, vous vous pardonnez.

Il est parfois ardu à passer. Le pardon à soi-même est un travail de longue haleine.

Quand il aboutit, il permet d'accéder à l'amour et à l'estime de soi.

Septième message

J'agrandis mon territoire

Vous l'agrandissez pour y installer un havre de paix. Une paix que vous laissez circuler dans votre corps.

En élevant la qualité de vos pensées, vous agissez en profondeur, sur votre corps.

Vous modifiez votre ADN en mettant en action le Pouvoir de l'Intention.



Huitième message

Je rejoins mon guide

Chacune d'entre vous a un guide. Il se nomme Intuition, Inspiration, Prémonition...

Avant de vous endormir, mettez-vous à son écoute.

Branchez-vous sur les bonnes ondes.

Paupières baissées, orientez votre regard vers le milieu du front en respirant profondément.

N'hésitez pas à poser les questions sur les sujets qui vous préoccupent.

Puis, retournez à votre vie ICI et MAINTENANT et laissez venir les réponses.

Neuvième message

Je suis un être unique

Vous êtes l'élue, c'est une évidence.

Chacune d'entre vous est la plus incroyable des créatures portées sur terre.

N'en doutez plus.

Dixième message

Je suis ma meilleure amie

Lorsque vous envoyez ce message à votre corps, vous lui dites :

" J'entends ta demande, je perçois ta plainte. Je prends soin de toi "

Vous pouvez ainsi vous aimer et vous apprécier chaque jour davantage.

Vous vous encouragez à progresser et vous vous félicitez de chaque victoire remportée.


L'Estime de soi est reliée à la capacité à s'aimer comme être humain.

Elle vous permet de rester debout, droite dans vos bottes.

La cultiver permet de garder un squelette en bonne santé.

" Le jour où je me suis aimée pour de vrai, j'ai compris qu'en toutes circonstances,

j''étais à la bonne place, au bon moment.

Et alors, j'ai pu me relaxer.

Aujourd'hui, je sais que ça s'appelle : Estime de Soi. "


La confiance en soi, l'Estime de soi permettent de connaître l'Amour de soi.

C'est le seul Amour, toujours disponible.

Un super pouvoir, celui que vous pouvez acquérir quand vous le décidez.

En apprenant à vous écouter, en oubliant les " il faut " et les " je dois ".

Vous restez connectée à vos ressentis et non à vos ressentiments.

Ne sortez que si VOUS en avez envie et non plus parce que vous avez la peur de rester seule.

- Apprenez à vous regarder en face et à comprendre ce qu'il vous faut.

- Apprenez à vous rassurer, vous êtes sur la bonne voie, vous y croyez.

Et le monde change : vous cessez de répondre aux questions sur un ton aigri et négatif.

Vous êtes en confiance avec vous-même, mieux nantie pour affronter vos propres challenges et le regard des autres.

Vital : l'Amour de soi

C'est se regarder toujours avec bienveillance, authenticité. Sans jugement ni comparaison.

Un long chemin à parcourir pour la plupart d'entre nous.

Vous pouvez le faire d'instinct mais il est parfois possible de trouver des moyens plus rapides.

En passant par le corps

- La pratique du yoga. Retrouvez les articles de votre blog acoupdelles sur le yoga dans les rubriques :

" Anti stress " et " Se connaître ".

En passant par l'esprit et le corps

- La pratique de la méditation. Retrouvez votre article du blog acoupdelles :

" J'apprends à méditer en toute simplicité "

Certaines d'entre vous auront besoin de passer par la case psy, par des groupes de paroles pour faire émerger les difficultés rencontrées.

Il est parfois indispensable d'évacuer, d'écouter. Sans jugement, sans conseils ni commentaires.

Chaque jour, vous entendez d'autres personnes donner leur avis, apprenez à écouter le vôtre !


Restez en contact avec vos émotions, c'est essentiel pour votre équilibre même si cela peut faire peur.

Écoutez-la, c'est une alerte.

Vous pouvez ainsi dire stop lorsque cela ne vous convient plus.

S'aimer, ce n'est pas du narcissisme, c'est se protéger, se traiter comme une amie.



En famille

Le cercle familial est notre premier terrain de jeux.

La façon dont les rôles sont distribués va déterminer votre personnalité et votre façon de vous aimer.

L'ambiance des repas de famille, l'atmosphère parfois tendue à la maison vous fait vivre les tensions qu'un enfant ressent sans les comprendre.

Avec le temps, on comprend mieux, on accepte les dissonances et l'amour prend la place de l'incompréhension.

La famille, c'est être là quoiqu'il arrive !

C'est notre premier amour et il se manifeste de différentes manières.

C'est un lieu de passions, d'émotions suscitant l'affection, la confiance et le respect mutuel lorsque le milieu familial est propice.

D'autres fois, ces liens peuvent être tumultueux et les relations complexes et douloureuses.

Accepter les personnes comme elles sont n'est pas chose aisée.

En famille, on parle plus de liens que d'amour. On ne choisit pas !

Parmi les autres

Vous avez tendance à vous plier en quatre pour les autres et vous en pâtissez ?

Vous allez finir par vous perdre et vous risquez d'être déçue.

Si vous devenez votre propre alliée vous saurez donner tout en vous ménageant.


Faites le plein d'amour 24 heures sur 24

Devenez votre meilleure amie.

Vous êtes la seule personne avec laquelle vous passez toute votre vie.


Je vous souhaite de belles nuits emplies d'Amour et d'Estime de Soi comme le sont les miennes.

Je vous souhaite de belles journées emplies d'Amour et de réalisation à la hauteur des espérances et des passions qui vous guident. Avec Amour


Merci pour le partage de cet article du blog acoupdelles, concocté pour vous avec Amour.

Partagez sans compter sur les réseaux sociaux, les boutons sont tout en haut

Commentez à l'aide du bouton rose à droite

Recevez les articles du blog et la news qui réfléchit notre vie dans votre boîte mail

Abonnez-vous et recevez votre cadeau de bienvenue

A bientôt

Clem


#blogacoupdelles #estimedesoi #amourdesoi #confianceensoi #vieepanouie #rejoindresonguide














© 2016 by acoupdelles. crée joyeusement avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc