Vos émotions en équilibre avec acoupdelles


" Ce qui ne peut danser au bord des lèvres s'en va hurler au fond de l'âme. "

Votre corps est une harpe, vos émotions en sont les cordes.

Elles vous prennent la tête, vous démolissent le cœur.

Elles vous insupportent, vous rendent imbuvable parfois.

Elles peuvent également vous mener au septième ciel ou vous jeter au fond du seau.

Sans elles, point de vie. En excès, elles sont des empêcheuses de vivre en rond.

Les ressentez-vous comme des bienfaitrices ou des ennemies ?

Comment ne plus vous laisser mener en bateau sur un océan émotionnel déchaîné ?


On vous demande de les cacher par pudeur ou bienséance.

Vous les étouffez, vous vous épuisez inutilement.

Apprenez à les re.connaître, trouvez la parade pour vous en protéger.

Mettez vos émotions à votre service au quotidien.



1- Les émotions : à quoi ça sert ?

Sans émotion, point de vie. Votre corps est une coque vide.

Elles vous transportent, vous malmènent et vous laissent parfois désemparée.

Il est fréquent de les classer en émotions positives ou négatives.

Cependant, elles sont toutes bonnes à vivre, chacune a son utilité.

La peur, par exemple, est un signal d'alarme.

Elle vous incite à fuir un danger ou à réunir l'énergie nécessaire pour y faire face.

La colère peut déclencher une action en faveur d'une cause et vous mobiliser contre l'injustice.


Quand ça fait mal.

Vous n'aimez pas ce qui est désagréable ou inconfortable, c'est votre nature.

Vos émotions, souvent disproportionnées - une colère démesurée, une panique sans danger réel - vous amènent à vivre un état d'inconfort.

Votre instinct prend les commandes face à cette émotion difficile à vivre.

Vous vous mettez en mode évitement ou en mode lutte.

Contre vous-même, une lutte handicapante et gourmande en énergie.

Si l'émotion est un bon indicateur, elle n'est pas un bon maître.



2- Mettez les émotions à votre service

Ne les subissez plus, mettez-les à votre service !

* Oubliez la peur

Vous avez appris à lire, à raisonner, à analyser le monde mais vous n'avez pas appris à vous connaître,

à regarder ce qui se passe à l'intérieur.

Vous y consacrez trop peu de temps, ce n'est pas dans votre culture.

Vos parents n'ont pas appris à vivre en harmonie avec leurs émotions et n'ont pu vous transmettre cette sagesse.

L'éducation vous a fait perdre la capacité à les exprimer.

Vous êtes émotionnellement handicapée, portant en vous la peur d'exprimer vos émotions.

Peur du ridicule, peur de vous mettre à nu, d'être fragilisée.

Si les femmes peuvent dévoiler un état émotionnel perturbé, un homme ne peut montrer ni sa peur, ni sa tristesse, ni même sa bienveillance sans passer pour un être faible, incompatible avec l'affirmation de sa virilité.

* Les émotions vous indiquent le chemin

Écouter vos émotions permet de vous arrêter et de vous demander :

" Comment puis-je prendre soin de ce besoin important qui émerge ? "

Éviter ou lutter contre vos émotions, c'est leur obéir, devenir un esquif perdu au milieu de l'océan.

* Certaines émotions vous insupportent

La colère, par exemple vous fait dire des choses que vous êtes amenée à regretter et donne de vous une image peu flatteuse.

Votre réflexe est de la refouler, de l'enfouir au profond de vous.

Elle est décuplée en se nourrissant de votre rancœur.



3- Rien ne sert de les étouffer

En cas de déni, les émotions vous rattrapent.

Vous anticiper les problèmes, vous les revivez sans cesse. Vos émotions étouffées se manifestent sous forme de malaises évoluant en maladies.

" Mal a dit, mal à dire "

Trois maladies sur quatre seraient causées par la mauvaise gestion de vos émotions.

La médecine chinoise y voit l'origine de toutes les maladies.

- Le stress, ennemi numéro 1 de votre santé.

Il bloque les fonctions vitales, modifie le métabolisme.

C'est une incroyable agression qui vous transforme en boule de tensions impossibles à gérer.

Il n'est pas seul en cause :

- La colère attaque votre foie, le malmène, handicape ses fonctions émonctoires.

- La tristesse envahit les poumons, bloque la respiration, pollue l'air qui entre dans votre corps aussi sûrement qu'un gaz toxique que vous inhaleriez.

- La solitude laisse votre corps orphelin, la parole muette, le cœur gelé.

- L'ennui mène à des comportements alimentaires déviants, gomme tout intérêt au quotidien de votre vie.

- La culpabilité ronge et attaque votre squelette et le paralyse peu à peu.

- L'inadéquation, vous fait sentir que vous n'êtes pas la bienvenue, que vous n'êtes pas à votre place, pas appréciée. Ce sentiment fait flancher votre cœur.



4- Apprenez de vous

* Reconnaissez vos besoins

Deux types de besoins émotionnels doivent être satisfaits.

Trois besoins primaires et six besoins supérieurs.

Vos trois besoins primaires

- La sécurité

Un environnement incertain vous met en mode " lutte " avec l'unique désir : fuir pour un espace sûr, garant de votre équilibre.

- Contrôle et Statut

Vos actions doivent avoir un impact sur votre vie.

Vous devez répondre à de nombreuses réglementations, pesantes, déshumanisantes parfois.

Il vous est nécessaire de vous sentir reconnue, appréciée pour maintenir pour maintenir votre motivation.

Respect et Reconnaissance : deux sentiments indispensables pour maintenir votre engagement.

Vos six besoins supérieurs

- Une vie privée

C'est le besoin d'un espace intérieur où votre cerveau peut se libérer de toute contrainte pendant

un moment dans la journée.

Pensez à la pratique de la méditation.

- De l'Attention

Recevoir et Donner.

C'est un don en soi, le don de soi.

Vous êtes présente à l'autre, à vous-même pour un échange véritable.


- L'appartenance

" Aucun homme n'est une île. " dit John Donne*

Vous ne pouvez survivre sans les autres.

La solitude prolongée est facteur de mauvaise santé, de réduction d'espérance de vie.

Prenez conscience de votre appartenance : à quelle terre, à quelle famille, à quelle fratrie appartenez-vous ?

Favorisez la pratique d'activités collectives qui vous ouvre aux autres.

- L'intimité

Soyez intraitable, préservez votre intimité.

Évitez de vous répandre en public, sur les réseaux sociaux, de vous confier à des oreilles indifférentes ou pire, malveillantes.

Recherchez votre alter égo, celui ou celle qui sera le témoin de votre vie.

Vous connaîtrez l'acceptation inconditionnelle de la part d'une personne, un trésor de vie.

- L'estime de soi

C'est un besoin essentiel à votre équilibre.

L'estime de soi est fragilisée lorsqu'elle n'est pas acquise dès l'enfance.

Il manque alors le sentiment de votre propre valeur.

Il vous est plus difficile de pardonner vos fautes et vos erreurs.

Il vous faut reconquérir votre dignité.

Lorsqu'elle est présente, le besoin de s'affirmer, d'être validée par des tiers disparaît.

- Le besoin de sens

Harmonieusement satisfaits, vos besoins sont comblés et vous avez le sentiment que votre vie vaut la peine d'être vécue.

Vous exprimez votre vraie nature, vous vous reliez aux autres et sentez que vous avez votre place dans ce monde.

C'est ce sentiment qui vous fait lever le matin.



* Cultivez votre jardin intérieur

Respecter vos besoins en cultivant les émotions positives vous permet d'oublier ce qui ne va pas et de mettre en lumière ce qui va bien.

Sans vous raconter d'histoire, vous tournez votre regard en choisissant où porter votre attention en y mettant toute votre énergie.

Par exemple : votre couple bat de l'aile.

Ne baissez pas les bras.

Examinez la situation. Comment est votre relation ?

Si vous ne trouvez rien de positif, passez votre chemin sans plus attendre.

Si reviennent en mémoire les qualités que vous avez appréciées chez l'autre, prenez soin de cette part qui vous a séduite. Peut-elle de nouveau être présente dans votre vie ?

Reprenez le dialogue, posez de nouvelles fondations à votre relation.


* Protégez-vous

Vos émotions vous connectent aux autres et vous montrent la force qui vous relie.

Si elles vous placent en difficulté, en état de faiblesse émotionnelle, vous ne pouvez y faire face.

Elles vous ramènent aux vôtres. Vous n'êtes d'aucun secours et vous vous sentez mal à l'aise.

Il vous faut apprendre à vous connecter à l'autre, à accepter de partager un moment qui peut être difficile.

Devenir assez forte pour vous oublier et comprendre ce que l'autre est entrain de vivre.

Certaines situations n'ont pas d'issue, ne vous épuisez pas à rechercher la solution qui ne peut venir que de la personne directement concernée.



* Utilisez l'énergie de vos émotions

Vous pouvez penser que les émotions des autres provoquent des conflits mais le plus souvent, ce sont les vôtres qui sont en cause.

En paix, à l'aise avec vos émotions, vous êtes à même de gérer la situation.

Les conflits restent mais vos relations sont plus fluides.

Vous éprouvez un sentiment d'injustice, cela provoque en vous de la colère.

Apprenez à utiliser cette énergie pour remettre les pendules à l'heure, redresser une situation bancale.

Pratiquez l'acceptation

Elle fait perdre à l'émotion destructrice une grande partie de son pouvoir sur vous.

Moins réactive, vous cessez de lutter contre vous-même.

L'énergie épargnée peut être mise au service de votre bien-être.

Vous voici prête à mettre en place des comportements positifs à long terme, même si cela n'est pas agréable au premier abord.

Par exemple : vous vous trouvez dans une relation trouble.

Vous ne savez comment vous sortir de cet imbroglio, prise de tête.

Acceptez d'affronter la tension d'une discussion avec l'autre même si cela vous place dans une situation d'inconfort passager.


* Apprenez des situations difficiles

Les émotions sont nécessaires à votre vie et peuvent se révéler d'excellents serviteurs.

Elles sont des maîtres dangereux si vous les laissez prendre le pouvoir. Régulièrement, arrêtez-vous un instant pour explorer votre vécu, même si vous avez peur d'affronter vos émotions.

Ayez le courage d'en faire quelque chose, surtout quand leur intensité trop forte vous submerge.

Un deuil, par exemple, suscite une émotion intense pouvant être vécue comme une saison dans la nature.

S'il est normal d'être triste, cela ne doit pas vous empêcher de vivre.

Reconnaissez l'épreuve et accordez-vous le temps nécessaire pour lui faire face.

Les accidents de la vie et votre manière de les traverser vous permettent de construire vos capacités de résilience*.

Apprenez à mettre des mots sur vos sentiments et tournez-vous vers vos états d'âme avec bienveillance.

Cultivez cet espace de liberté et mettez-le au service du meilleur de vous-même.

Vous pourrez bâtir une société plus chaleureuse, plus solidaire.



5- La parade : bougez-vous

Pratiquez des activités positives pour combattre ces émotions dévastatrices.

- L'art, sous toutes ses formes

Exprimez-vous, créez. Toutes les formes artistiques sont des formes d'expression qui vous transcendent.

Peindre, danser, écrire.

Vous ne serez ni Berthe Morisot*, ni Marguerite Duras* mais vous apprenez à vous découvrir, à vous livrer.

Pratiquez l'art thérapie*.

- Rire et sourire

Laissez circuler la Joie, premier antidote à la morosité.

- Communiquez, avec votre famille, vos amis, vos collègues.

Fuyez cette solitude imposée qui vous fait ressasser les idées noires qui vous plombent.

À d'autres moments, favorisez la réflexion qui demande parfois d'être seule.

Dosez cet espace temps et mettez à profit des instants de solitude choisie pour vous ressourcer.

La communication sera plus sereine et enrichissante.

- Apprenez de vos émotions

Apprenez à les comprendre, à vous connaître. Allez à la découverte de vous-même.

Quels sont les éléments déclencheurs de cet état qui vous met à bas ?

Quelles en sont les conséquences sur votre état présent ?

Parlez-en à un spécialiste en privilégiant les thérapies brèves.

Utilisez ces pratiques alternatives qui permettent de comprendre et de maîtriser vos émotions :

* La méditation qui facilite la détente mentale et musculaire.

* La sophrologie, technique de développement personnel qui utilise la relaxation, l'écoute de soi, les techniques de visualisation, de respiration.

Elle utilise également la technique d'autohypnose.



6- Revisitez votre alimentation

Et si l'alimentation polluait vos émotions ?

- Le sucre blanc notamment induit une fragilisation du système nerveux.

Il vous prive de cette merveilleuse vitamine B1 qui équilibre votre état émotionnel.

L'excès de sucre blanc induit un état d'euphorie suivit rapidement par un état dépressif plus ou moins marqué selon les terrains. À éviter soigneusement.

- Un œuf dur, consommé le soir pourra faire éclater de la colère chez les plus sensibles.

Votre alimentation joue un rôle prépondérant sur votre corps et votre mental.

En équilibre, vous vous sentez en forme, au faîte de vos capacités, en confiance.

Si vous ressentez un malaise, n'hésitez pas à demander conseil auprès d'un.e spécialiste.

Elle vous guidera pas à pas sur le chemin du changement pour une vie émotionnelle épanouie.

Sur votre blog acoupdelles, consultez les conseils bien-être.

N'hésitez pas à laisser un message, à demander un avis.



Petit lexique émotionnel

" Une émotion dure de 5 à 7 secondes.

Au-delà, vous avez remis le couvert. " Clem

C'est le cas avec les émotions qui vous dévastent.

Vous les alimentez, elles vous dominent et vous empoisonnent la vie.

Quatre émotions à dompter

1- La tristesse

Elle fait partie de votre vie. Un état qu'il vous faut vivre parfois.

L'accueillir sans la combattre permet d'éviter de la renforcer.

Laissez-la passer comme un nuage gris traverse le ciel de votre cœur.

2- La peur

Certaines d'entre vous l'éprouvent plus intensément.

Si cette émotion fait partie de votre vie, elle ne doit pas en être le frein.

Elle vous porte un message, vous préserve d'un danger.

À vous de l'identifier et de réagir en conséquence.

3- La colère

Cette émotion est souvent suscitée par le mécontentement face à une action, à un travail mal mené.

Tournée le plus souvent contre vous-même, rarement contre un autre, elle est le revers de l'exigence et du perfectionnisme qui vous accablent.

Essayez d'être juste dans vos demandes, vos points de vue et dans vos relations.

L'injustice, par exemple, provoque la colère, une de vos pires ennemies.

Elle vous tire vers le bas.

Apprenez à la dépasser.

Restez centrée pour exprimer avec sérénité ce que vous voulez ou ce que vous refusez.

" La colère versée au bon endroit devient construction ". Clem

4- La honte

C'est une émotion difficile à digérer.

Elle vous fait déposer toute fierté, vous fait sentir minable.

Vous la ressassez, ravivant la blessure de l'âme.

Vous ressentez alors un décalage entre vos valeurs et celles des autres.

Apprenez à vous pardonner, à remettre vos erreurs dans la case apprentissage.

Vous en sortirez grandie.


Ella Fitzgerald

Cinq émotions qui ensoleillent votre vie

1- La Joie

C'est une émotion fluctuante, liée à des moments de satisfaction personnelle.

Elle arrive sans crier gare, récompense votre persévérance, votre audace.

Elle est l'effervescence, les bulles de champagne qui circulent dans votre corps.

2- L'empathie, antidote à la colère.

Vous apprenez à vous mettre à la place de l'autre pour chercher à comprendre ses motivations,

son comportement.

Vous abandonnez tout jugement et pouvez même ressentir de la compassion.

Votre corps se dénoue, votre colère s'est éteinte.

3- L'excitation

Cette émotion vous maintient dans un permanent désir.

Avec le temps, vous apprenez à la canaliser.

Elle se manifeste lorsque vous contemplez la beauté de la nature, les œuvres d'art qui vous transportent, une personne qui force votre admiration.

L'excitation vous mène à relever des défis, à mettre en place des challenges.

Elle verse de l'adrénaline dans votre vie.

L'apprentissage de nouvelles disciplines est source d'excitation et enrichit votre esprit.

" Restez enseignable, restez vivante par acoupdelles " retrouvez l'article de votre blog.


4- Le soulagement

Il vient après l'épreuve. Cette émotion douce est liée au lâcher prise.

Vous êtes capable de vous couper de tout, de connaître la paix intérieure à laquelle vous aspirez.

5- Le plaisir

Vous vivez dans une société consommatrice de plaisirs. Un sentiment de vacuité l'accompagne le plus souvent.

Pouvez-vous fonder votre bien-être sur les biens matériels ?

Et après, vous demandez-vous.

Vous êtes à la recherche de la véritable source de plaisir.

Celle qui nourrit votre cœur et votre âme autant que votre corps.

Recherchez votre épanouissement dans la réalisation de votre être.

Éveillez-vous au monde.



Gérez vos émotions en 7 étapes

1- Identifiez les premiers signes

Anticipez, observez votre corps et vos réactions puis agissez

2- Gardez vos distances

Acceptez l'émotion sans l'étouffer. Réagissez APRÈS l'avoir canalisée.

3- Faites autre chose

Occupez-vous : courez, chantez... et revenez-y ensuite.

4- Extériorisez

Décrivez votre état dans un cahier dédié.

Mettez une note à l'intensité de cette émotion qui vous submerge.

5- Parlez

À une amie, une personne de confiance, bienveillante et réconfortante.

Et si vos émotions venaient de l'enfance ? N'hésitez pas à faire appel à un spécialiste qui vous guidera et vous épaulera pour apprendre à mieux les gérer.

6- Apprenez à nommer vos émotions

Mettez des mots sur votre ressenti. Utilisez la langue pour qualifier ce qui vous trouble tant.

7- Posez vos limites

Vous n'êtes pas un fleuve tranquille ni une personne gentille à plein temps.

Exprimez-vous, dites ce qui vous déplaît, vous agace. Vous éviterez l'explosion !


Vous ne pouvez vivre sans émotion. Elles donnent du relief à votre vie.

Apprendre à se connaître permet de les utiliser à bon escient, d'en faire une force qui vous fait progresser sur votre chemin de vie.


* John Donne Poète du 17ème siècle

* La résilience : capacité de résilience, capacité de maîtriser ses réactions au stress.

* Berthe Morisot : 1841-1895 artiste peintre d'avant-garde dans le mouvement impressionniste.

* Marguerite Duras : 1914-1996 écrivaine, dramaturge, réalisatrice.

* L'art thérapie : forme de psychothérapie qui utilise la création artistique pour prendre contact avec sa vie.


Merci pour le partage de cet article du blog acoupdelles, concocté pour vous avec Amour.

Partagez sans compter sur les réseaux sociaux à l'aide des boutons placés tout en haut.

Commentez, demandez conseil à l'aide du bouton rose à droite.

Recevez les articles du blog et la news qui réfléchit votre vie directement dans votre boîte mail

Abonnez-vous et recevez votre cadeau de bienvenue

À bientôt

Clem


#vivresesemotionsauquotidien #gerersesemotions #blogacoupdelles #blogbienetre #apprendreaseconnaitre #decouvertedesoi #pratiquerlarttherapie #cultiversonjardininterieur #ellafitzgerald







© 2016 by acoupdelles. crée joyeusement avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc